Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/

16 Sep

GLFF : La belle cérémonie de clôture du convent.

Publié par sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Obédiences

logoGLFF2

 

Une cérémonie de clôture d'un convent est un moment où le glacial du protocole le dispute à la chaleur de la fraternité. Subtilement dosée, l'édition 2013 du convent de la GLFF est une réussite à plus d'un titre.

Et comme j'y étais invité au titre du blog, il n'est pas anormal, quoiqu'on trouve à en dire, d'en retracer les grandes lignes ici.

La clôture d'un convent, celui-ci était le 60°, est le moment où la nouvelle équipe autour de la Grande-Maîtresse élue, Catherine Jeannin-Naltet, accueille ses partenaires maçonniques, les obédiences avec lesquelles des relations sont normalisées par un accord, un traité, une convention d'amitié. Moment de retrouvailles, moment de représentation et moment de vérité où, en fonction des circonstances, des mots sont prononcés, des engagements pris, des déclarations faites., aux vus et aux sus de toutes les délégations présentes ! 

La grande solennité que peut prendre cette cérémonie tient en ce que les représentants des obédiences de la franc-maçonnerie libérale adogmatique sont quasiment tous présents, mais aussi les partenaires étrangers. Cette cérémonie montre la place qu'une obédience occupe dans la franc-maçonnerie européenne et internationale.

Et, fait remarquable, une nouvelle fois les 4 obédiences belges (GLB, GOB, FBDH et la GLFB) se sont exprimées d'une seule voix, ce soir celle de la GLFB, selon leur protocole de 1989 ! Ce qui a  conduit la Grande Maîtresse à rêver au moment où les obédiences françaises feraient de même... 

Et il y avait les Grandes Loges Féminines et les Grands Orients européennes mais aussi malgache, latino américains, africains. Une trentaine de Grands Maîtres étaient présents ou réprésentés dont les obédiences françaises, GLMU, GLMF, OITAR, GPdG, GLTSO, LNF, GLF-MM, GLDF, DH et GODF.

Dans son propos introductif comme dans les réponses qu'elle a faite aux chaleureuses félicitations des délégations, la Grande-Maîtresse Catherine Jeannin-Naltet a traduit quelques unes de ses orientations. Resserrer les liens de la franc-maçonnerie féminine, être présentes ensemble sur les chantiers communs, une forte tonalité internationale féminine autour du CLIMAF malgré les difficultés économiques que rencontrent les Soeurs dans certains pays. Travail en commun avec toutes les obédiences dans le COMALACE. Efforts pour développer la maçonnerie féminine dans les anciens pays de l'est, notamment en Roumanie.

Sur le territoire national, elle met l'accent sur sa volonté de faire prospérer l'esprit "d'entente cordiale" entre les obédiences et s'étonne, devant la référence à l'alliance universelle maçonnique, qu'on puisse avoir des mots dans la bouche et ne pas trouver comment les mettre en oeuvre. Comme cette expression d'entente cordiale prononcée dans le grand temple de la GLDF résonne à ce moment d'une vibration particulière !

Elle insiste notamment sur les accords que la GLFF a signé avec les obédiences françaises et sur le fait que la GLFF a confiance dans la signature que ces obédiences ont données. Si la GLDF n'a (presque) rien signé avec personne, en revanche la GLTSO a signé en 2006 un accord avec la GLFF.

Vint ensuite ce qu'il est convenu d'appeler "la Fête d'Ordre". Elle avait lieu au cercle écossais de la GLDF. Table d'honneur pour les Grands-Maîtres autour de Catherine Jeannin-Naltet, tables et guéridons pour les délagations, le conseil fédéral, les invités et, the last but not the least, une "table des bloggers". Nous y étions Jean-Laurent et moi ! Outre la discussion à bâtons non rompus avec les responsables de la communication de la GLFF, nous avons eu l'occasion d'échanger à plusieurs reprises avec des Grands-Maîtres. La prise en compte des acteurs de la blogosphère maçonnique s'amorcerait-elle ?

Il s'est passé quelque chose ce soir rue Puteaux, au siège de la Grande Loge de France, prêté pour l'occasion à la GLFF. Comme une volonté de faire, comme une volonté de dépasser les blocages actuels.

Et comme j'ai eu le sentiment la semaine dernière qu'il se passait déjà quelque chose à la cérémonie de clôture du convent du Grand Orient de France avec l'élection de Daniel Keller et l'annonce de ses orientations, je suis optimiste pour cette année qui s'ouvre sous  de tels  auspices. Particulièrement lorsque ce soir il rappelait que la diversité n'est pas un fardeau mais une chance. 

Et c'est de bon augure au moment où l'antimaçonnisme, où les difficultés économiques toucheront davantage les femmes que les hommes, davantage les soeurs que les frères, ce moment qui va demander aux obédiences maçonniques de savoir réagir ensemble, de savoir faire front commun. Les francs-maçons l'ont déjà fait dans le passé. Il suffirait de se reporter aux travaux de la commission "mixte" GODF-GLDF qui s'est réunie au sortir de la Résistance pour reconstruire la franc-maçonnerie après le régime de Pétain. Mais tel n'est pas notre sujet.

Les décisions prises du convent appartiennent aux Soeurs qui les ont prises, légitimement. Aucun commentaire à faire, donc. Cette cérémonie invitait les autres obédiences à prendre acte que l'année pouvait commencer, que les équipes GLFF étaient prêtes.

C'est ce que j'ai ressenti. Alors bon courage et que le chemin soit lumineux.

 

Gérard Contremoulin

______________________________________________________________ 

Commenter cet article

Jiri Pragman 16/09/2013 13:27


Pour ce qui me concerne, je me souviens des "ffaires" de la GLNF. J'ai refusé de diffuser des enregistrements audio et vidéo de réunions maçonniques. Le fait que certains leur déniait la qualité
de réuniosn maçonniques (ou que je sois pas "reconnu" par la GLNF) ne m'a pas semblé suffisant pour me délier de toute obligation.


De la même manière, je trouve gênant que l'on tweete des résultats de vote pendant un Convent (d'autant plus s'il s'agit in fine d'annoncer en exclusivité ce qui sera connu par tous quelques
heures plus tard - faut-il être aussi pressé ?).

sous la Voûte étoilée 16/09/2013 13:51



Là je partage ton avis.


 



Jiri Pragman 16/09/2013 08:32


Pour ma part, je dois être très "old school" car je suis mal à l'aise lorsque le déroulement d'une Tenue (y compris de Grande Loge) est répercutée par un participant en dehors du Temple. Hors
communication de l'Obédience (souvent sur les résultats d'un vote, son bilan ou les orientations) et communication des Députés de retour dans leur Loge, il n'y aurait pas lieu de raconter ce
qu'on a pu voir ou entendre lors de Travaux à couvert. J'avais réagi de la même manière à la lecture d'un passage du livre d'Olivia Chaumont. Mais, je sais, je suis un vieux c...

sous la Voûte étoilée 16/09/2013 12:55



Ce commentaire de Jri Pragman mérite réflexion.


D'abord parce qu'il est notre initiateur dans cette démarche des "blogs maçonniques". Sa création fétera bientôt son 10° anniversaire.


D'autre part parce quil pose une question de fond sur la nature même de nos blogs. Que peut-on dire des travaux des francs-maçons, notamment sous l'angle de nos principes ? Autant je le rejoins
sur la teneur des travaux de loges qui n'appartiennent qu'aux franc-maçons et qui ne doivent pas être "divulgués", autant je m'en distingue sur la dimension "politique" que revêtent les travaux
tels que les cérémonies de clôture. Et bien entendu, je ne parle pas des travaux mêmes des convent qui, comme je le dis dans cet article, ne concernent que les "députées" elles mêmes et leurs
loges.


Il me semble que la dimension interobédientielle est importante à signaler. Dans le contexte où se joue les relations entre les obédiences membres de la CMF et les autres, sur fond de respect des
critères de la régularité exprimés dans la déclaration de Bâle, savoir qu'une Grande-Maîtresse, qui plus est de la GLFF, affirme une volonté de maintenir les relations avec toutes et qu'elle
reçoit des réponses positives de la part de celles qui, en toute logique "Bâlienne", devraient les rompre n'est pas tout à fait neutre...


Savoir que quatre obédiences belges ont un accord aux termes duquel elles parlent d'une même voix lorsqu'elle sont en représentation est aussi un beau jalon sur le chemin de la réunion de ce qui
est épars.


Enfin, et c'est une question qui est devant nous, la blogosphère est devenue en 10 ans un outil d'extériorisation de la franc-maçonnerie, de recensions d'ouvrages, de support de
documentation pour les réflexions personnelles comme pour les travaux de loges, bref une nouvelle manière d'aborder le travail maçonnique. Des conclusions devront certainement en être
tirées.   



Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/