Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Les pseudonymes ne sont plus acceptés pour les commentaires. (4.11.2018)

16 Mar

Laurence Parisot au GODF : pourquoi ce n'est pas une bonne idée...

Publié par sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Réflexions - Conférences - TBO

rp 110413

 

Sur son Blog La Lumière, François Koch se fait l'écho des réactions du Grand-Maître José Gulino. Pour qu'il n'y ait pas de malentendu entre nous, je veux faire la mise au point suivante (que j'ai mis en commentaire sur le Blog de FK).

16 mars 2013 19 h 24 min

Ce sujet est délicat. Il y a deux types d’usages en matière d’invitation de personnalités de premier plan, tant politiques que syndicales.

En règle générale, les Loges, soit seules soit en groupe, invitent une personnalité pour l’entendre et discuter avec elle d’un sujet qui les préoccupent, c’est un premier usage.
Le second, c’est lorsque le Conseil de l’Ordre et son président, le Grand-Maître, lance une invitation. Ce second usage est beaucoup plus rare et revêt une solennité particulière.

Ma première question est pourquoi a-t-on choisi cette seconde option pour Mme Parisot ? Quelle serait sa singularité en terme d’humanisme ou de valeurs morales pour en bénéficier ?

Ma deuxième question vise la période choisie. Mme Parisot est en campagne électorale pour sa réélection à la présidence du MEDEF, qui plus est alors que les statuts le lui interdisent ! Pourquoi n’invite-t-on qu’elle ?

Ma troisième question concerne les conséquences du rôle qu’elle a joué dans la négociation entre partenaires sociaux et conduisant à l’ANI. Cette négociation a conduit à une division importante au sein des syndicats representants des personnels, conséquences qui ont conduit à ce que la CGT et FO se resolidarisent (!!!) pour dénoncer cet ANI… Qu’avons-nous à prouver dans cette circonstance et à qui ?

Le risque est effectivement bien réel que cette invitation faite dans cette forme (ce que j’ai appelé le tapis rouge) ne conduise à faire apparaître le GODF comme soutenant Mme Parisot à la fois dans sa campagne électorale interne et dans le champ des partenaires sociaux.

Ma quatrième question vise le non respect d’une règle interne. Nous avons en effet une règle interne qui se traduit par l’interdiction faite aux Loges et aux différentes instances de recevoir des personnalités politiques candidates ou appartenant à un parti candidat plusieurs mois avant la date du scrutin ( de 3 à 6 mois). Pourquoi n’a-t-on pas appiqué cette règle habituelle à Mme Parisot ?

Ce n’est donc pas tant Mme Parisot qui pose problème que le moment et les modalités de son invitation.

 

Gérard Contremoulin

___________________________________________________________________________

Commenter cet article

microneedle derma roller 23/06/2014 13:42

GODF is one of the best and most popular books written by famous French author Laurence Parisot. It tells about a man’s view on God and his beliefs on God. Thanks for sharing a detailed review on this awesome book.

réboussié 19/03/2013 09:58


Florence Parigot semble vouloir imiter et mettre en place les méthodes africaines ou sud américaines concernant la limitation des mandats , il serait donc intéressant que nous la recevassassions
, car les mandats au GO français sont catastrophiquement antilibéraux , limitation stricte du nombre , cumuls interdits , impossibilité de transférer ses droits  à sa famille , faut
reconnaitre que ça peut faire rêver des élites non reconnues par les bêtes à capitation de province ... je cite ..chez nous ,, on saute , mais on ne rebondit pas , même pas de parachute doré,
bref des aubes bien tristes pour les phares sur le sable ....mais c'est comme partout en France , on est génial avant , meilleurs encore après , (l'expérience ), pendant ? c'est la crise ! Le
changement  ?  Réfléchir avant , faire pendant ( mettre en application les expériences pilotes  testées, mesurées ...), et après effectivement analyser ses erreurs , revoir ses
modèles , proposer des alternatives ...mais pour ça , faut du courage , une tête qui fonctionne , du travail, plus simple de dire , c'est la faute de l'autre , c'était l'été , je chantais , je
vais remettre au centre , pourquoi ?, il n'y a plus personne à gauche ? sauf dans les paradis fiscaux leur fric avec celui des voyous en tout genre ? économie "grise ? 30% ?  est ce dans ce
monde la que nous voulons vivre ? combien sommes nous à se poser cette très intéressante question ?  2% à la dernière présidentielle ? si vous voyez rouge, vous avez encore le choix entre le
vert, le bleu .. et le blanc ...( la pêche est interdite dans le Rhone , on n'attrappe que des maladies ..) mais pour choisir, faut des bonnes lunettes ...et c'est pas joli partout, hélas ...mais
la course aux rares places , ...résultat , plus personne à sa (bonne et juste ) place , et pas de place pour chacun à la table commune , reste les surplus findus ......le mouton anglais ...les
yaourts périmés , ah que c'est pas fini .......la vache folle ... mais la cote de boeuf ...la théorie du gender ?

val-jean 17/03/2013 23:49


Je me sens gêné par cette invitation officielle faite par ce qui est considéré comme la représentation (publique ?) de l'institution GODF. Je ne pense pas judicieux que le Conseil de l'Ordre
s'implique dans un débat politico-social actuellement nationalement actif. La souveraineté légitime des Loges me semble mieux adaptée et la pertinence des Frères souvent plus incisive. Il s'agit
là d'être en cohérence avec nos principes et nos buts. 

E. Lebeau 17/03/2013 12:40


Les questions deux et trois de cet article n'ont, à mon avis , pas lieu d'être.


En effet, si cette dame est candidate à un poste, il ne s'agit en aucun cas d'une élection républicaine mais d'une élection privée dans un organisme privé et dans lequel  notre République,
et donc l'état, n'a pas à fourrer son nez. Cet aspect est donc parfaitement neutre par rapport à l'invitation.


Nous n'avons pas, d'autre part, à nous occuper des conséquences d'accords privé, signés par les parties en présence, même si nous les estimons négatives: après tous les parties ont signé en
connaissance de cause, et les conséquences ne leut sont imputables qu'à eux. Il ne nous appartient pas de nous immiscer là-dedans officiellement, même si nous pouvons le faire en privé. Il s'agit
donc d'un argument personnel, et qui n'a rien a voir avec notre temple, et donc nul et non avenu.


En revanche les autres questions sont bien posées et méritent réponse. Qu'une loge , ou un regroupement  de loges, invite cette dame, c'est leur droit. En revanche rien dans ses fonctions,
dans son rapport à l'Etat, dans son action privée ou publique, ne justifie une invitatio officielle de la part de l'obédience.


S'agit-il d'un coup médiatique? Dans ce cas il y aurait mieux, plus social,et plus intelligent, à faire!


 

Stolkin 17/03/2013 12:34


 


L'invitation de Florence Parisot par le Grand Maître est aussi maladroite que le manifeste qu'il tend à imposer aux Frères de l'Obédience en dehors de tout cadre réglementaire. Le résultat est
que les membres du GODF sont pris en otages par ces polémiques parisiennes stupides.

sous la Voûte étoilée 18/03/2013 00:41



Ce qui n'est pas faux...



Christophe 17/03/2013 07:32


De mon petit pays, j'ai du mal à suivre. Quoi de plus normal d'inviter des personalités de divers bords présenter leurs points de vue et en discuter.


S'il s'agit de candidats à une élection au suffrage des citoyens, c'est évidemment à proscrire; de toute façon certains ont le chic de nous faire l'honneur de leur amitié à ces moments.


S'ils s'agit de personnes notoirement d'extrême droite et/ou professant du négationisme et/ou exprimant ouvertement des thèses xénophobes ou racistes, c'est évidemment à proscrire.


Maintenant une personne se présentant à une élection interne à son organisation, même si elle est importante pour le fonctionnement d'un pays, cela regarde elle et les règles de fonctionnement de
son organisation, non?


Quand à la manière, là c'est propre au GOdF et à son fonctionnement, je ne m'y aventurerais pas, n'y étant pas.


 

Thierry 16/03/2013 19:40


Bonsoir Gérard


Et que faites vous des candidats à la présidentielle de 2012 qui ont toutes été invitées au GODF à Paris ?


Etait-ce normal là aussi ?

sous la Voûte étoilée 17/03/2013 00:23



Erreur mon cher Thierry, tous les candidats "républicains" n'ont pas été invités.


J'ai manifesté mon désaccord à ce projet lorsqu'il a été présenté au Conseil de l'Ordre dans la dernière session avant que je ne descende de charge en septembre 2011.


Pour les raisons suivantes :


- puisque la règle de non invitation d'une personnalité politique s'appliquait à partir de Février 2012, nous savions qu'il était impossible d'inviter le président sortant, Nicolas Sarkozy.
Certes, il n'était pas officiellement candidat, mais il était hautement probable qu'il le soit. Ce projet se réalisant, il n'a pas été invité ! J'ai trouvé cela inadmissible, bien que n'étant pas
l'un de ses électeurs !


- Certes, à la différence de Mme parisot, c'était un groupement de Loges qui prenaient en charge les invitations et l'organisation de ce cycle de réunions (Tenues). C'est le point positif.
Mais, et voilà le point négatif, il a été prévu dès le départ qu'il n'y aurait pas d'échanges (questions-réponses) avec les participants au profit de questions préparées et posées par
les loges organisatrices selon un schéma très strict ! Ce qui est contre tous les usages lors de telles réunions, et particulièrement avec ce type d'invités !


Voilà les deux raisons qui m'avaient conduit à manifester mon désaccord avec ce qui s'est appelé "les grands échanges 2012" !



Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Les pseudonymes ne sont plus acceptés pour les commentaires. (4.11.2018)