Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/

12 Oct

Le GODF et l'initiation des femmes.

Publié par sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Régularité - Mixité

3 Frédéric DESMONS

Frédéric Desmons

 

C'est une vieille histoire ! Elle démarre en 1869 avec, déjà, Frédéric Desmons.

C'est effectivement en 1869 que le premier voeu visant à autoriser les loges qui le souhaitaient à initier des femmes a été déposé devant le Convent. Il fut rejeté. Cette question reviendra très régulièrement à l'ordre du jour. En 1901, le convent ne le rejettera que d'une voix. Puis la perspective s'éloignera pendant de longues années dont celles des deux guerres où la franc-maçonnerie fut mise à rude épreuve !

C'est à partir des années 2000, sous la grande-Maîtrise d'Alain Bauer, que l'on assistera à ue amplification du débat. A chaque convent depuis, un ou plusieurs voeux seront présentés. Les votes qu'ils obtiendront vont se rapprocher continuellement de la majorité.  

Des stratégies plus ou moins hasardeuses verront le jour. Elles émaneront des "mixistes" comme de leurs opposants.

Des loges vont se créer avec le projet, plus ou moins exprimé, de devenir mixte. En septembre 2002, la Loge "Frédéric Desmons-Laïcité" allume ses feux et proclame dans sa Déclaration Solennelle :

"que le travail maçonnique ne peut s'effectuer à l'écart de la moitié de l'Humanité, ils (les frères fondateurs) ouvriront leurs travaux, quels qu'ils soient, aux Soeurs, préfigurant ainsi ce que pourra être une loge mixte du GODF".

Le projet est clair.

Jusque là, on s'applique à vouloir modifier les textes de bases (le Règlement Général) de l'obédience en proposant d'y ajouter d'une manière positive la notion d'initiation des femmes. Ce qui, dans le même temps génère de la part des opposants le dépôt de voeux souhaitant insérer la nature selon eux strictement "masculine" du GODF. Une coordination va même voir le jour : l'Union pour un GODF masculin (UGODFM). Les uns et les autres seront rejetés. Mais, comble de la confusion, l'UGODFM assignera devant les tribunaux de la République le Grand-Maître (Jean-Michel Quillardet) et plusieurs frères avec lui ! Elle sera heureusement débouté.

Car depuis 2008, une situation curieuse s'était installée au GODF. Cinq loges (dont la Loge "Combats"), en contradiction avec les décisions du convent, avaient initié 6 femmes. Quel statut pour elle ? Celui de membres irréguliers de l'obédience.

Cette situation va générer un état de crise interne qui va voir ces 5 loges être traduites devant la CSJM par le Conseil de l'ordre (dont j'étais membre à cette époque) pour non respect des décisions du Convent. Et dans le même temps, un protocole de gestion de la situation de crise va être négocié entre les protagonistes. En balance la situation de ces soeurs et le gel de la saisine dans l'attente d'une décision favorable du convent. L'aspect paradoxal de cette période est finalement que, tout en restant dans le rôle qui est le sien, chaque protagoniste anticipe en fait sur un "accord probable et proche" du convent sur l'initiation des femmes.

C'est aussi le moment où la reconnaissance du changement d'identité d'un frère devenu soeur va devoir s'effectuer. Olivia Chaumont devient très officiellement la première soeur du GODF. Cette situation n'est pas nouvelle mais elle est la première à être gérée à l'interne de l'obédience. Olivia donne sa part de vérité dans son livre. Peut-être faudra-t-il que nous donnions la nôtre...    

Et puis, en 2010, la loge "Les Amis du Progrès" va avoir un éclair de génie. Plutôt que de modifier le Règlement Général, qui ne peut être obtenu que par un vote majoritaire calculé sur le nombre de loges inscrites (la totalité), pourquoi ne s'appuierait-on pas sur les jugements de la juridiction interne (la CSJM) qui, plusieurs fois depuis avril 2009, a indiqué qu'en son état actuel, le Règlement Général ne contenait aucune disposition qui s'oppose à l'initiation des femmes. Il n'en fallait pas plus pour que cette loge propose non pas une modification du Règlement Général mais une interprétation de l'article concernant le recrutement en précisant qu'il pouvait se réaliser "sans distinction de sexe" ! C'est ce voeu interprétatif qui fut adopté en septembre 2010. D'autant qu'un voeu interpretatif peut être adopté à la majorité des présents !

Autre caractéristique, un tel voeu est d'application immédiate. Et, dès octobre 2010, les loges qui restaient jusque là dans l'attente d'une décision favorable du Convent, ont commencé à initier des femmes.

Les opposants vont attaquer ce vote devant la juridiction interne et vont réussir, pour des raisons de forme, à le faire annuler. Mais dès le convent suivant (septembre 2011), un nouveau voeu (présenté par la Loge Frédéric Desmons-Laïcité) sera adopté. Entre temps on comptera l'arrivée de plus de 400 soeurs au GODF. Un dernier baroud d'honneur des opposants se produira...

Combat d'arrière garde désormais puisque le GODF compte, selon les chiffres publiés au convent (septembre 2013) et correspondant aux effectifs constatés au 31.12.2012, 1.403 soeurs.

Dernière précision, comme toute décision conventuelle ouvrant un droit dans l'obédience, cette décision offrent "aux loges qui le souhaitent" la possibilité d'initier des femmes et d'affilier des Soeurs. C'est l'application stricte du principe de souveraineté des Loges. Il en était de même en 1877 où fut décidé de ne plus rendre obligatoire l'obligation de croire en dieu et en l'immortalité de l'âme pour devenir membre du GODF, mais non de l'interdire ! On peut imaginer les états d'esprit à l'époque et les remous internes qu'une telle décision a pu produire. On connaît les remous externes (notamment la coupure définitive avec les anglo-saxons) !

Alors pour que cette décision de 2010 et 2011 prenne toute son ampleur, il faudra du temps et de la réflexion... mais comme l'on dit : "nous n'aspirons pas au repos."

 

Gérard Contremoulin

_______________________________________________________ 

Commenter cet article

Maître FOLACE 14/10/2013 23:41


J'ai bien supprimé le blog mais un mail dans la messagerie m'a averti que vous aviez répondu.


Puisque vous le souhaitez parlons de moi, y a que ça qui semble vous interesser...


Encore un procès d'intention, avant de me faire ce procès qui comme je vous le disais me laisse cet arrière gout amer des régimes démocratiques et populaires des années 50... vous auriez pu
(puisque vous avez mon adresse mail qui ne cache pas mon nom vous pouviez vous renseigner...) Il est un opposant il doit appartenir à des ligues factieuses!!! Fusillons le... pour le bien du
peuple... et c'est vous donnez des leçons pour rassembler ce qui est épars et pronez la tolérance


Comme la soit disant non venue du Président de l'IMF à ROUEN (Qui n'est pas venu sans Trébuchet), vérifiez d'abord vos sources avant de mordre...


Je ne me suis battu contre rien je n'ai attaqué personne et je ne me sens proche de personne et je n'ai jamais rien imposé à personne... je ne me sens investi d'aucune mission "civilisatrice"


Je suis parti du GO sans conflit et sans cri. La Loge auquel j'appartenais ne reçoit d'ailleurs toujours pas les Soeurs en visiteuses donc pas de propos désagréables en Loge mais commme vous des
Frères ou des Soeurs d'autres Loges qui se sont senti investis du droit de nous dire ce que nous devions penser...


Quant aux Frères qui sont partis, d'abord ils sont selon la vérité officielle de GO peu nombreux pas donc de quoi
vous recouvrir de cendres. Ne m'en plaignez pas je m'en trouve plus heureux... loin du tumulte artificiel que vous créez.


Enfin puisque c'est vraiment la dernière relisez le RG du GO, et voyez vos juristes créateurs de voeux "géniaux"... et dites vous que tous catholique (inquisition...) ou protestant - j'en suis un
pratiquant - (massacres par vengeance de catholiques ...) appartient à une structure qui a prôné la haine et que si un membre du GO annonce qu'il est au FN la justice de la République pourrait a
votre grand dam vous l'imposer l'arroseur arrosé... tout ce qui n'est pas interdit est autorisé (PS Avant que vous
m'accusiez de tous les maux renseignez vous je ne suis dans aucun parti... seulement un juriste de droit public)


Vous pourrez me répondre maintenant en me mordant à loisir je ne répondrai plus, vos propos montre qu'aucune discussion est possible, que vous ne tolérez pas la contradiction et que la fin
justifie pour vous les moyens.


Un brin de poésie pour finir


Un Loup survient à jeun qui cherchait aventure,


Et que la faim en ces lieux attirait.


Qui te rend si hardi de troubler mon breuvage ?


Dit cet animal plein de rage :


Tu seras châtié de ta témérité.


- Sire, répond l'Agneau, que votre Majesté


Ne se mette pas en colère ;


Mais plutôt qu'elle considère


Que je me vas désaltérant


Dans le courant,


Plus de vingt pas au-dessous d'Elle,


Et que par conséquent, en aucune façon,


Je ne puis troubler sa boisson.


- Tu la troubles, reprit cette bête cruelle,


Et je sais que de moi tu médis l'an passé.


- Comment l'aurais-je fait si je n'étais pas né ?


Reprit l'Agneau, je tette encor ma mère.


- Si ce n'est toi, c'est donc ton frère.


- Je n'en ai point. - C'est donc quelqu'un des tiens :


Car vous ne m'épargnez guère,


Vous, vos bergers, et vos chiens.


On me l'a dit : il faut que je me venge.

sous la Voûte étoilée 15/10/2013 12:23



A mon tour, je propose "Recueillement" de Charles Baudelaire...



Maitre FOLACE 13/10/2013 09:24


Chère Voute,


Tiens, vous avez sorti le vitriol ?


Sans être franchement malhonnête, au premier abord, comme ça, il… a l'air assez
curieux.


Que de procès d'intention, puisque je n'ai jamais cherché à imposer quoi que ce soit à qui quiconque.


Effectivement pas de combat stérile, j'ai appliqué à moi même ce que je conseillais au Frères qui souhaitaient la mixité, j'ai changé d'Obédience après 25 ans au GO.


Quand à l'appel à l'intelligence et aux combats d'arrière garde cela me laisse un arrière gout amer de régimes qui voulaient faire le bonheur du peuple contre son gré...


Mon post était simplement une mise au point sur des propos "Comme toute décision conventuelle" qui ne reflète pas l'état du droit ce qu'apparemment vous ne contestez pas...


Par ailleurs si tout ce qui n'est pas interdit est autorisé, le champ de l'imagination est ouvert... Venir en tenue avec un short à fleurs et des tong, inviter du public à assister aux tenues
ordinaires puisque comme les tenues mixtes n'existes plus les tenues blanches ouvertes doivent faire oartie des "combats d'arrière garde"


Enfin il vous faut attaquer aux dernières bastions (comme Don Quichotte contre les moulins) et que tous les Suprêmes Conseils même féminins acceptent des visiteurs (même en signant une
charte..). 


Voilà, c'est mon dernier post puisque je supprime le blog de mes signets, je vous laisse entre vous, c'est mieux pour éviter la contradiction.


Bonne continuation chère Voute


 


 

sous la Voûte étoilée 14/10/2013 19:05



L'UGODFM, dont vous sembles proche, est une "coordination" qui a assignée devant les tribunaux un GM et quelques autres frères, ne pouvant obtenir satisfaction en interne ! Cela montre le
degré de respect que cette structure manifeste pour la démocratie au GODF.


La plupart d'ailleurs de ses membres a quitté l'obédience de la rue Cadet depuis... Je n'arrive pas à m'en couvrir le visage de cendres !



Laurent 13/10/2013 07:45


Voilà bien le genre de débat stérile qui me fait craindre le pire quand, Gérard, tu en appelles à l'intelligence de nos FF...

Maître FOLACE 12/10/2013 23:21


Bonsoir,


Si vous n'avez pas eu connaissance du la décision de mai 2012 de la CJSM qui réduisait à néant "l'idée géniale" par  "Constate qu’il
convient d’observer que la notion de vœu « interprétatif » est étrangère à la Constitution et au R G du GODF."


Je peux vous la faire parvenir.


Et comme celle de 2010 a elle aussi été annulée en mai 2011


Aussi foin de démocratie, seule la décision de la CSJM étendue par une circulaire du CO fait "loi"


La fin n'a jamais justifié les moyens.


Y a de la pomme...



sous la Voûte étoilée 13/10/2013 00:52



De même que la notion de "masculinité" que vous avez tenté en vain de faire entrer dans les textes du GODF.


Oui, combat d'arrière garde, je maintiens.


Effectivement, "y'en a, j'ai même connu une polonaise qui en prenait au petit déjeuner" !



Laurent 12/10/2013 17:44


Si cela peut permettre à chacun d'y trouver son bien être et d'y travailler en toute fraternité et tolérance...pourquoi pas ?


Mais les loges vont elles se mettre à "recruter" des membres qui ont les mêmes aspirations que leur spécificité qui sera soit la mixité ou au contraire la mascunilité ?


Et ensuite, quels seront les autres critères pour entrer dans ces loges ?

sous la Voûte étoilée 12/10/2013 18:42



Il est bien prématuré de répondre à cette question qui ne se pose pas concrètement. Je cois qu'il faudra beaucoup de pragmatisme dans les années qui viennent et faire confiance à l'intelligence
et aux vertus de notre méthode de travail... Du temps, il faut du temps pour avancer sur cette voie...


 



Laurent 12/10/2013 16:05


Bravo pour cet historique de cette mutation qui peut sembler inéluctable.


Mais quid de ces loges qui se créent avec comme ligne directrice d'être strictement masculine ?


Car une loge a une existence dans le monde profane, par le biais d'une association loi 1901 avec son propre règlement intérieur, permettant de mettre des obstacles à l'initiation des femmes...

sous la Voûte étoilée 12/10/2013 17:02



Ces loges, finalement et pour certaines paradoxalement, créent les conditions de la mise en place d'une grande fédération de loges mixtes et masculines. N'est-ce pas une piste pour l'avenir,
une "promesse de l'aube" ?


 



Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/