Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Les pseudonymes ne sont plus acceptés pour les commentaires. (4.11.2018)

18 Sep

Le rite français, un rite "international".

Publié par sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Formation et Histoire maçonnique

Logo GCG

Logo des Grands Chapitres Généraux de Rite Français

On dit souvent que le rite est "français" parce que le Grand Orient est "de France".

Disant cela, on n' évoque que les 240 ans du nom de l'obédience de la rue Cadet sans évoquer ce qui s'est passé avant. Laissons aux historiens le soins d'établir les faits. Il faut voir aussi et peut-être même surtout la construction de l'avenir du Rite et surtout ce qui s'est concrétisé le 7 septembre à Paris.

Depuis 1999, le rite français a refondé ses grades au delà de la maîtrise avec la mise en place du Grand Chapitre Général du Grand Orient de France, juridiction des grades de sagesse de rite français. Ce 7 septembre naît le comité de liaison des Grand Chapitres Généraux de Rite Français signataires de la charte de Lisbonne, dit "Comité de liaison Ramsay". On y retrouve les Grands Chapitres Généraux des obédiences françaises (GLFF, GLMU, GLMF, OITAR) et ceux des pays avec lesquels des contacts fructueux ont permis d'ériger de tels Grands Chapitres (Belgique (2), Suisse, Espagne, Portugal, Maroc, Amérique latine, Congo Brazzaville, Chili, Pologne, Monténégro. Comme son nom l'indique, il s'agit là d'un travail qui s'est conclu par cette charte de Lisbonne.

Juste 14 ans après l'acte de sa refondation, le Rite Français des Grades de Sagesse marque sa vivacité, résultat des efforts des différentes équipes qui n'ont pas ménagé leurs efforts pour le rayonnement des valeurs libérales et adogmatiques dans une franç-maçonnerie mondiale encore profondément marquée par des options considérées comme "traditionnelles".

Ce n'est pas notre sentiment. Héritier de cette obédience qui nait en 1728 en France, qui travaille en régulière, sinon étroite, relation avec ses frères de Londres, le rite qui se pratique alors ne ressemble qu'à lui-même. Il faudra attendre 1804 et le retour de De Grasse-Tilly avec un rite dans ses bagages pour que l'on commence à découvrir et à pratiquer ce qui deviendra le Rite Ecossais Ancien et Accepté, et encore d'abord uniquement dans les "hauts grades". Cela faisait déjà presque 80 ans que l'on travaillait en toute régularité...   

Aujourd'hui, il devient possible de refermer une longue parenthèse de silence ! Les efforts conjugués des obédiences travaillant au rite français avec leurs Grands Chapitres Généraux trouvent là un nouvel appui pour poursuivre le développement du Rite Français. Soit en impulsant des créations de loges soit en permettant la création de chapitres soit en répondant aux soeurs et aux frères qui attendent une autre perspective maçonnique que le modèle anglo-saxon. Il ne s'agit là que de l'affirmation de la volonté de montrer à l'échelon international qu'il existe bien deux propositions de franc-maçonnerie. Chacune et chacun est totalement souverain de son choix.

Il ne s'agit que de le rendre possible.

 

Gérard Contremoulin

 

Verson espagnole, ici, merci Ricardo Fernandez

____________________________________________________

Commenter cet article

Dhir974 25/09/2013 17:52


Le rituel qui  oublierait le respect de l'individu , travaillant, au sein  de son groupe de predilection, ferait que cet homme ressemblerait a un acteur de theatre;Il jouerait pour lui,
ayant oublié  la scene . Il serait un acteur qui aurait perdu son texte,a qui il ne reste plus que les grimaces...les comiques jouent des deux outils,du texte et de ses
grimaces.Heureusement,que le premier prend le plus souvent le pas.


L'inverse est-il, toujours possible? Peut-on se passer de rituel et jouer pour soi? Le monologue a lui aussi son rituel. On n'en sort pas! Conclusion: mieux vaut venir avec son rituel,sous le
bras".

La Maçonne 23/09/2013 11:41


A quoi sert les Hauts Grades? On peut étendre la question à :"à quoi sert la FM?". 


Le tout est - je pense - d'avoir un lieu qui vous accueille et dans lequel vous pouvez travailler. Ainsi, l'origine d'un rite, son éventuelle patente, etc. ne garantit rien - surtout s'il devient
"une chapelle" avec ses gardiens. 


http://lamaconne.over-blog.com/reconnaissance-et-r%C3%A9gularit%C3%A9

Dhir974 22/09/2013 18:00


C'est pour çà,que nous devons nous en  tenir a la question: "les HG pour quoi faire?"ce qui fut la premiere question que nous nous sommes posée en 1994 lors de la bien nommee"resurgence"du
R.F.


Ce qui provoqua en prime, l'organisation de commissions et nombreux travx sur le rituel. Encore aujourd'hui je suppose des qu'un R.F est installé il amene a reflechir sur le passé et le present .


Bien sùr qu'il ya eu profusion de petite chapelles", ou sequelles de l'oubli?Elles aurons eu au moins l'avantage de le faire survivre,aux periples du xix siecles. En faisant parler de lui de
differentes façons.mais sans se rajouter des degres issus plutot,d'une idee de pouvoir de l'homme sur l'homme.


Aujourd'hui il n'y a plus çà a ma connaissance?Ce fut un des buts de la reunification volontaire du RFModerne avec Le RF tout court.


Qu'en est-il aujourd'hui ds nos chaumieres maç.? je n'en ai aucune idee et peu importe puisqu'il ya desormais ,un seul toit?

La Maçonne 22/09/2013 13:11


Le rite "français" s'appelle "français" parce qu'il s'agit d'une traduction du rite des Modernes en Français. Rien à voir donc avec le GODF et la nationalité de ce dernier. Seulement,  ce
rite Moderne a subi entre sa venue en France et aujourd'hui de très nombreuses modifications, des francs-maçonneries étrangères ont eux-mêmes repris ce rite (normal, la VO était anglaise),
effectués leurs modifications ... Bref, rien que pour un degré et la seule France, on trouve 450 pages de versions différentes pour un unique degré! Imaginez ce que cela peut donner à l'échelle
planètaire. En quoi la version actuelle utilisée en France est la seule? En rien. Si c'est le cas, c'est que la FM a viré secte en France dans la nuit (et qu'en plus personne ne m'a pas
prévenu). 

sous la Voûte étoilée 22/09/2013 16:43



Voilà qui annonce de beaux échanges...



Dhir974 22/09/2013 10:45


Effectivement,plus vous decoupez,plus cela vous permet de gouverner. C'est ce qu'avait compris l'Empire Français et ses guouverneurs civils et ('ou)Militaires.


L'analyse historique du foisonnement des grades Maç.montre bien cette concomitance. Pourtant ,si il y a mise a jour de es strategies",ce n'est pas pour çà qu'on est faches" chez les tenants des
H.G. a la mise en oeuvre compactee. Car  le Rite Francais n'exclu pas;il evite la perdition,en renforcant les Travauxpar des sequences plus courtes mais englobantes.


Il est vrai que l'evolution interne de la reflexion Historique du"Pourquoi fair a conduit a abandonner trop de "Christisme. Cela est une autre histoire. Toutefois, il ,etait devenu incoherant
pour de nombreux FF. d'aller fabriquer une bible parrallele. Il auront prefere travailler en dialogue avec les religions,sans  tenter de leur"piquer"leus rites.C'est qu'une Loge pour avoir
sa parole entendue,ne peut se payer le luxe du syncretisme. A rejeter evidemment!


Qu'est ce qu cela veut dire, que les sont fondamentaux,pour exprimer une pensee. C'est ce qui donne une valeur a ce que la Parole và chercher.

Christophe 19/09/2013 20:56


Le  rite français, c'est à dire un système de Hauts-grades est un très beau rite. Il a l'avantage de ne pas comporter toute une série de corruption que l'on trouve dans le REAA pour des
grades communs, causée par des transcriptions sérielles, traduction en anglais et retraduction en français.


On est ici beaucoup plus directement en prise avec les pratiques du XVIIIème français (dont provient également le REAA.)


Il me semble que c'est la Hollande qui fut le conservateur du rite français durant la seconde partie du XIXè et la première partie du XXème, comme ce fut le cas pour la Suisse concernant le RER.


Bref, serait-ce un mal français de ne pas conserver durablement ses perles ?

rjacquier 18/09/2013 20:06


Lorsque nous passament allegrement des nouvelles perspectives offertes par le G.CH.GEN a la pratiques  de nouvelles implantations ,la tache fut ardue!Et Pourquoi donc?demanda-t-il (elle)?


Parcequ'il y avait là, "bien posee sur un coussinet", au dessus de toutes nos illusions fraternelles, une espece de super-Franc-MMaçonnerie; cooptative", superieure  par le nombre de ses
adherents,sans doute,mais c'est tout! du point de vue de ma modeste et partielle connaissance de l'ensemble appelé Franc-Maçonnerie liberale? Pour qui liberale? Hein?


He bien ..pour ma pomme" pardis!


Alors que nous dit l'histoire recente de nos jours?


-1-Qu'un choix est possible, puis-2, que la demarche des FF. ne peut etre saucissonnee mais  decoule d'une certaine continuité,a travers les grades. Et, -3.troisieme point du constat,
suivant lequel, quatre  ORDREs de symbolisme intense est largement suffisant pour l travailler  sur leur sujets, les vivre, sans provoquer imanquablement, un arriere gout de
manipulations mysterieuses. Elles seront devenues plus difficiles a concocter au sein d'un ensemble  plus compact,mais permettant l'approfondissent des personnes et des travaux.


Ensuite,pouvant travailler ds de veritables conditions de liberté d'esprit,nous serons ,alors,a meme, de partager avec nos FF ,appartenant a d'autres choix,de nous patager,le bien commun,la
Laicité,ou autres sujers symboliques,ou de societe. N'est-ce pas mieux ainsi,un choix,une voie initiatique continue des bleus aux rouges,pas de minauderies a accordera l(un et pas 
al'autre..sauf vote contaire pour motif objectif de recusation ECT....ECT......


 


p

Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Les pseudonymes ne sont plus acceptés pour les commentaires. (4.11.2018)