Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Les pseudonymes ne sont plus acceptés pour les commentaires. (4.11.2018)

23 Jun

Les mises en causes ne doivent pas nous détourner de notre objectif commun : améliorer l'Etre humain ET la Société !

Publié par sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Obédiences

is2.jpg

C'est bientôt les vacances et va venir le temps où l'on pensera aux livres à emporter sur la plage...

.

livre-plage_0.jpg

Alors, j'ai envie de faire une suggestion à ceux de nos Frères qui ne comprennent pas exactement encore le fonctionnement des obédiences autres que la leur, et notamment au premier d'entre eux, triomphalement réélu à ses fonctions 

En effet, et je voudrai d'abord l'en remercier, le Grand-Maître Marc Henry m'a fait l'honneur de me citer (!) aux cotés de trois anciens Grands-Maîtres du GODF lors de la cérémonie de clôture du convent de la GLDF ! Qui n'en serait pas honoré ? 

Oh, bien sûr, ce n'était pas des propos de félicitations... (litote !). Il semble bien que la cause en soit ce blog et les propos que j'y tiens, considérés, semble-t-il, comme peu amènes à l'égard de la GLDF ! Il paraîtrait même que je serais en ligne directe avec tel ou tel éminent dignitaire du Conseil de l'ordre pour écrire mes articles !

Alors, je ne saurai trop conseiller à ceux ou celles qui voudraient s'inspirer de tels propos pour les reproduire, la lecture de la Constitution et du Règlement Général du GODF. Ils y découvriront, outre les valeurs et les engagements qui sont le produit de 3 siècles d'existence, ce qu'ils ne pratiquent pas chez eux, à savoir le principe de souveraineté des Loges et l'indépendance "bien comprise" des Soeurs et des Frères. 

1646284787.jpg

Une lecture attentive, et néanmoins estivale, devrait leur permettre de comprendre qu'il est plutôt "ludique" de dire, ou de laisser penser, que j'irais chercher mes propos, voire mes instructions, auprès de tel ou tel dignitaire du Conseil de l'Ordre, fut-ce le Grand-Maître ! Serais-je donc devenu "la Voix de son Maître" ? Même si parfois j'essaie de m'imaginer en chevau-"léger"... ! Est-ce finalement si difficile de concevoir qu'on puisse être libre ?

J'ai, bien sûr, des rapports fraternels et amicaux avec le Grand-Maître José Gulino, nous avons siègé ensemble au Conseil de l'Ordre. Mais je dis simplement que je suis le seul inspirateur des propos que je tiens ici. 

Et ce que je dis sur le processus de RPMF n'engage que moi. Et voilà pourquoi, sur ce sujet comme sur d'autres, je vais continuer.

Tout simplement parce que j'ai envie de comprendre ce qui se passe vraiment, pour quelles raisons  cette question de la quête de la "Régularité" revient aussi régulièrement à l'ordre du jour de la GLDF ?

Pourquoi essaie-t-on de profiter des difficultés de la GLNF pour tenter de la dépouiller de sa spécificité ?

J'ai envie de comprendre comment l'on peut soutenir que l'on reconnaît l'initiation féminine tout en refusant la présence des Soeurs aux travaux rituels ?

J'ai envie de savoir pourquoi l'on s'ingénie, en France, à vouloir absolument donner au GADLU un autre nom et une autre signification que Dieu, alors que le reste des "réguliers" dans le monde le considère comme tel ?

J'ai envie de savoir comment réagissent les Frères de province de la GLDF à la lecture de la Déclaration de Bâle qui spécifie sans conteste, comme condition de la Régularité, la RUPTURE des liens avec les obédiences "irrégulières" ?

J'ai envie de savoir, notamment, comment réagissent les quelques 3.000 Frères de la GLDF qui sont hébergés dans les temples du GODF ?

Oui, je vais continuer, et peut-être y mêlerais-je parfois une légère pointe d'impertinence, à vouloir savoir...

Par exemple, j'ai aussi envie de savoir pourquoi le Grand Maître Marc Henry ne souhaitait pas qu'un connaisseur de l'histoire de la Franc Maçonnerie tel que Roger Dachez puisse intervenir seul à l'invitation de Loges de Rouen et pourquoi il avait souhaité qu'il soit encadré par "des historiens de chez nous"...

Qu'avons-nous à gagner à tout cela ? Rien !

Alors, tout ne se passerait-il pas comme si, envisageant l'application de la fameuse obligation de rupture de la Déclaration de Bâle, le GM de la GLDF cherchait les prétextes pour engager un conflit ? Aucune chance de réussir...

Se dire les choses en Franc-Maçonnerie n'est pas une erreur. C'est le contraire qui le serait... Voilà pourquoi, dans le contexte actuel, j'ai appelé de mes voeux une déclaration commune des obédiences maçonniques contre l'extrême droite. Et tout en regrettant cet épisode, je renouvelle cet appel. C'est désormais URGENT...

 

Gérard Contremoulin

_______________________________________________ 

Commenter cet article

val-jean 24/06/2013 16:19


Je suis heureux d'avoir l'opportunité de dire que je partage intégralement le souci interrogatif quasi obsessionnel de Gérard. Et d'affirmer que je suis tout aussi obsédé que lui par ces
questions dont on évite soigneusement d'apporter des réponses rationnelles et crédibles. Allons ! Il faut trouver le courage de justifier ses positions philosophiques en regard de leur impact
social, de leur cohérence intellectuelles et de leur conséquences morales. Non ? Une fois de plus : merci Gérard.

Christophe 24/06/2013 09:05


Merci JJ.


Que dire de plus, sinon que l'on oublie trop souvent que le soleil se trouve d'abord sous nos pieds :-)

Jonathan Josse 23/06/2013 09:27


Il m'arrive parfois de m'opposer à vous dans les commentaires, sur certains de vos articles, mais si je lis systématiquement votre blog, c'est justement parce que j'apprécie votre liberté de
pensée et d'expression. Contrairement aux blogs gadlu.info ou La Lumière, qui sont de trés bons blogs mais à vocation purement informatif, le votre est un blog de débat. La voûte étoilée est donc
à mon sens un blog important dans la blogosphère maçonnique. Et le fait que l'on entende parler de votre blog dans les discours d'un Grand Maitre lors d'un convent, même si c'est pour exprimer
des critiques à son encontre, prouve en soit que "La voûte étoilée" tient une place importante dans le débat maçonnique "La Voûte étoilée" et que vos article ne laisse personne indifférent.


Quand aux contradictions dans les démarches et prises de positions actuelles de la GLDF, je partage votre point de vue. En ce moment, le GM Marc Henri donne de son obédience une image
prétentieuse et vaniteuse. Que ce soit avec l'affaire de l'historien made in GLDF qui devait encadrer l'intervention de Roger Dachez. Ou encore avec cette recherche frénétique de régularité made
in GLUA.


La GLDF est une obédience importante du paysage maçonnique français. Elle a elle aussi un passé prestigieux notamment avec son Suprême Conseil du Rite Ecossais Ancien et Accepté qui date des
début du Premier Empire. On oublie pas que sous le Second Empire, alors que le GODF était assujetti par la force au pouvoir impérial, le Suprême Conseil fut le refuge des maçons républicains les
plus farouchement opposé à l'autoritarisme de Napoléon III.


Et malgré celà, la GLDF donne l'impression de ne pas être satisfaite de son histoire et de jalouser celle du GODF. Elle n'accepte pas de ne pas être la plus veille obédience de France, alors elle
s'invente un raisonnement historique douteux pour prétendre être l'héritière de la première GLDF de France. Sauf que mis à par elle, aucun historiens n'admet son raisonnement, et pourtant elle
s'obstine contre toute raison et bon sens a affirmer sa prétendue filiation. Et elle n'existe pas avec arrogance et vanité à mettre en cause le professionnalisme et la compétence d'un historien
de la franc-maçonnerie internationalement reconnue, tel que Roger Dachez.


Enfin dans sa quête de grandeur, et sa volonté de briller davantage que le GODF, elle s'engage dans des tractations, où sont remis en cause certain de ses principes historiques, pour obtenir la
régularité anglophone. Elle préfère abandonner son authenticité pour un titre. Et dans l'espoir de réussir un jour a rassembler sous son égide davantage de maçons que le GODF, elle monte un
projet de confédérations, quasiment impérialiste car il ne s'agit ni plus ni moins que d'engloutir de plus petites obédiences, en quêtes de grandeurs comme elle.


Alors, mon frère, continué de vous exprimer librement, n'en déplaise au GM Marc Henri.


P.S. : Puisse que tu fais allusion aux frères de province de la GLDF, sache qu'a deux reprises j'ai entendu le Vénérable Maître de la R:.L:. Saint Germain à l'orient de Nantes
s'exprimer sur le sujet. Et que pour lui les choses sont clairs : en aucun cas il ne devra être question pour la GLDF d'abandonner ses amitiés obédencielles historiques, ainsi que les accords de
visite, pour obtenir la régularité.

sous la Voûte étoilée 23/06/2013 11:04



Merci, merci beaucoup mon Frère.


Bien évidemment que l'histoire de la GLDF révèle le nom de républicains farouches dans leurs convictions. A titre d'exemple, il n'est pas inutile de rappeler que sous la grande maîtrise de Pierre
Lambicchi, nous avions choisi de rendre hommage à la fois à Gaston Mesureur lors de notre montée au Mur des Fédérés le 1° Mai 2008 et à Gaston Monnerville en prenant son nom comme
l'un des "mots" en 2009...


J'espère, qu'à l'instar de ton Vénérable, les relations entre nous puissent se poursuivre.



Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Les pseudonymes ne sont plus acceptés pour les commentaires. (4.11.2018)