Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Les pseudonymes ne sont plus acceptés pour les commentaires. (4.11.2018)

30 Nov

Liberté de la presse, secret d'appartenance et droit des associations...

Publié par sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Obédiences

arton14186-361de.jpg

Une fois encore, revoilà une affaire de publication d'identités de Franc-Maçons dans un hebdomadaire. Mais là, tout se complique car des frères du GODF se retrouvent à s'expliquer devant leur instance juridictionnelle interne ! C'est le blog de ce même hebdo qui le publie...

L'affaire se déroule en Corse, à Bastia, où l'Express a publié dans son édition régionale une liste de responsables d'une Loge locale. Nous avions déjà vu cela par le passé et le Conseil de l'Ordre avait adressé une protestation à la rédaction dudit hebdo.

2012-11-30_02h32_34.png

Dans cette affaire, un journal local, "24 Ore" (aujourd'hui liquidé), avait relayé partiellement cet article de l'Express. Et il se trouve que le directeur de la publication, Frédéric Poletti, est lui-même Franc-Maçon. Il n'en fallait pas plus pour déclencher une "affaire" qui a été tranchée, toujours selon le blog "La Lumière", à son détriment. Il a écoppé d'une année de suspension. C'est lourd !

Pourquoi évoquer cette affaire ici ?

D'abord parce qu'il m'est difficile de me désintéresser des questions liées au secret maçonnique. J'ai le sentiment que ce thème est devenu l'argument pratique pour déclencher des polémiques internes d'un autre âge contre tel ou tel, surtout lorsqu'il exerce une activité liée aux médias, voire aux nouveaux média. J'ai pu m'en rendre compte.

D'un autre âge en effet, car tout ce qui peut être écrit, photographié, enregistré se retrouve -et depuis plusieurs dizaines d'années- dans la presse, dans les livres, à la radio, à la télé, bien avant que les réseaux sociaux ne soient créés... Les premières caméras sont entrées rue cadet pour un reportage d'Yves Mourousi dans les années 70, à l'invitation du Grand Secrétaire aux Affaires Intérieures !

Ensuite, et plus particulièrement concernant la violation du secret d'appartenance, je voudrais appeler mes Soeurs et mes Frères à un peu plus de prudence. 

Nombre de loges maçonniques choisissent d'avoir un support juridique associatif pour effectuer leurs diverses opérations administratives, notamment bancaires. Ils créent alors une association selon la loi de 1901 et font en sorte qu'elle obtienne la personnalité morale. Cette formalité est extrêmement simple puisqu'elle consiste à déposer des statuts, les faire publier au Journal Officiel avec la liste des dirigeants. Et c'est là que git le problème.

loi1901-jo1--1-.jpg

En effet, ils donnent en général à leurs associations un titre du type : "les amis de...", ou : "le cercle de...", quand ce n'est pas carrément : "le cercle philosophique ...", ou encore : "le cercle fraternel des ...".

Or, les déclarations des associations sont des documents administratifs consultables en préfecture par tout citoyen. Le travail des journalistes n'en est que plus simplifié. Il leur suffit de rapprocher le nom des associations du nom des loges et ils ont les renseignements qu'ils cherchaient. Et surtout sans que personne ait le sentiment d'avoir fait la moindre incartade au secret d'appartenance. Mais le mal est fait.

Pourquoi alors ce recours devant la CSJM et pourquoi un tel jugment ?

C'est probablement l'une de ces bizareries dont il faut chercher l'explication localement. En tout état de cause, on comprend difficilement que seul le journal qui relaie une info soit la cible du recours alors que c'est l'édition régionale de l'Express qui a pris l'initiative d'établir une telle liste...

Ensuite, le directeur de la publication n'est pas le rédacteur en chef. C'est à ce dernier qu'il appartient de fixer et de veiller au respect de la ligne éditoriale. Et ce n'est pas non plus à l'actionnaire majoritaire...

Nul doute qu'un peu de curiosité au cours de l'année qui vient nous apportera des éléments complémentaires de réponse...

 

Gérard Contremoulin

___________________________________________________________

Commenter cet article

Jonathan Josse 30/11/2012 18:26


Moi qui suis franc maçon et journaliste sportif, je trouve effectivement que la CSJM n'avait pas a condamné cet homme pour les publications litigieuses, car sa fonction ne lui permettait pas
d'empécher celà, à moins qu'il ne commette un abu de pouvoir.


Par contre, je ne pense pas que l'on puisse arguer de la liberté de la presse pour défendre ce frère condamné, dans la mesure où la presse n'a pas non plus tous les pouvoirs. En
diffusant des noms de maçons dans ses pages, ce journal corse à violer le droit à la vie privé et à l'intimité de leurs engagements des frères concernés. Ce genre de méthode me rappelle Vichy et
les noms de maçons diffusés dans la presse par les préfectures sous l'Occupation. C'est indigne, tout simplement !!!

Christophe 30/11/2012 10:45


J'avais lu l'article dans le blog ad-hoc de l'express.


Il y a là une sorte d'opacité qui contraste avec l'extériorisation du GOdF.


L'opacité amène à des dérives : je prends cet exemple piqué sur le site de la GLNF, concernant les cérémonies maçonniques filmées. Un des extraits, soit disant de 1939, est en fait un extrait du
film "Force occulte". http://vimeo.com/41191834


Cet exemple de manip est anectodique mais cela montre le besoin de vigilance et de transparence.


Et ici on est mal à l'aise, sans plus, et loin de moi d'affirmer ici une manip (on doit faire confiance à ceux qui ont été choisi pour cela, et leur devoir est de rendre compte): en effet dans un
État démocratique d'aujourd'hui, on peut, me semble-t-il, 1/ exiger la preuve du contraire (c'est un vrai débat), càd la preuve (ou les indications nécessaires) de  non-manip, 2/ et en FM
celle-ci devrait être fournie automatiquement et immédiatement à chaque demande de membres, par toutes les voies "objectives" nécessaires. Ce dont je ne doute pas.


 


 

Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Les pseudonymes ne sont plus acceptés pour les commentaires. (4.11.2018)