Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Les pseudonymes ne sont plus acceptés pour les commentaires. (4.11.2018)

02 Jan

Marc Henry : "le message revolutionnaire de Jésus"

Publié par sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Obédiences

948fd4e2-3ec5-11e2-9690-66e30d90a34a-150x150.jpg

 

Dans Le Figaro-Magazine du 21 décembre, le Grand-Maître de la Grande Loge de France livre un interview qui précise les contours de la recherche spirituelle "en" Grande Loge de France :"aimez vous les uns les autres" serait "le message révolutionnaire de Jésus"...

C'est le Blog Maçonnique qui attire notre attention sur ces déclarations.

A quelques jours de la conférence de presse qui devrait nous en dire plus sur l'actualité des travaux de création de la "Confédération des Grandes Loges Régulières françaises", il faut reconnaître que ça met à nouveau l'eau (bénite ?) à la bouche... Cette esquisse sera-t-elle conforme au tracé ? Il faudra attendre encore un peu.

D'ores et déjà, Marc Henry dessine un cadre de réflexion pour le REAA, assez délimité, plutôt empreint de religiosité :

vous aimer les uns les autres" serait un message révolutionnaire, toujours d'actualité, dont la réalisation reste une espérance, une direction à suivre, voire un objectif pour tout maçon pratiquant le Rite écossais ancien et accepté dans une loge de la Grande Loge de France"

N'est-il pas surprenant qu'un Grand-Maître situe la réflexion et l'action maçonniques dans le prolongement d'un commandement d'une religion du Livre, en l'occurrence la Bible ? La Transcendance, à laquelle se réfère les maçonnes et les maçons qui travaillent selon le REAA, est généralement anonymée de façon à en permettre toutes les interprétations. Là, il s'agit nommément de Jésus, celui de la Bible, c'est à dire des chrétiens...

Pour le cas où on n'aurait pas vraiment compris, Le Grand-Maître rappelle que :

Jésus peut être considéré comme un grand initié, sans que soit forcément pris en compte son caractère divin, voire même son existence en tant que simple mortel.

Il ajoute : C'est pourquoi le symbole du Grand Architecte de l'Univers, à la gloire duquel nous ouvrons nos travaux, permet à chacun dans le cadre d'une spiritualité non dogmatique, de poursuivre sa quête de sens et de réfléchir à cette autre parole attribuée à Jésus: "Si quelqu'un dit "J'aime Dieu" et qu'il déteste son frère, c'est un menteur: celui qui n'aime pas son frère qu'il voit ne saurait aimer le Dieu qu'il ne voit pas.

Souvent, les débats sur le GADLU ouvrent précisément les interprétations qui peuvent permettre de donner une signification, écartée de la religion. Là, Marc Henry recadre toute recherche non dogmatique de la spiritualité dans les limites de la parole de Jésus et de Dieu !

Que dire de cette opération de recentrage sur les fondamentaux de la régularité ? La GLDF poursuit son chemin vers une reconnaissance suprême au prix d'un puissant resserrement dogmatique, le chemin vers une "inaccessible étoile" ?

 

Gérard Contremoulin

__________________________________________________________

Commenter cet article

Boissel René 05/01/2013 20:16


Ce n'est pas une surprise, tout le monde sait très bien que le GADLU c'est Dieu! Ce n'est pas un scoop! Il faut arrêter de mentir et de faire croire que c'est un "principe" supérieur, tu
parles...

calvariam 03/01/2013 14:35


Pour la volonté d'établir un procès d'opinion, je maintiens, il suffit de fréquenter les loges lyonnaises pour le savoir...


Quant au droit à la critique, oui, à condition de ne pas faire de faux procès,encore une fois, qu'il cite le christ n'est en aucun cas un signe de "recentrage", il le fait comme d'autres
avant lui...


quant à la queqtion de la régularité, à partir du moment où l'on affirme s'en moquer comme de l'an 40, en quoi cela peut-il gêner que d'autres la recherche? Peur de ne plus pouvoir visiter la
GLDF et les autres? la belle affaire! Déjà parce qu'au final peu d'entre nous visitent, et que comme le souligne un frère, interdit ou pas, il est toujours possible de visiter avec un
tablier blanc et sans signer le registre...


Je crois surtout que cette réaction traduit la crainte que la position de leadership du GODF soit remise en question...Moi je trouve cela très bien au contraire... 

gégédebelgique 03/01/2013 11:19


Il y a au GO des "spiritualistes", des croyants divers, même parait il des gens de droite pro Sarko...C'est vous dire le B..Je ne "juge" pas à priori sur l'étiquette, le poids , la taille , la
couleur de la Mercédès ....mais du comportement, du travail présenté en loge , de la fraternité et de la pertinence des interventions en loge , même si le lascar ne s'inscrit pas sur le cahier de
présence pour "raisons personnelles ?", il m'arrive même de me "pointer" dans des "ateliers" dont je n'ose même pas vous donner "l'obédience" , et je rencontre donc des hommes et des femmes que
je bise avec plaisir comme frères et soeurs , car ils se comportent comme tels , j'ai même , allez , on se dit tout en ce début d'année ,du subir un rituel ! pas de GADLU, non , carrément
l'original , Dieu lui même !!!!!!! ça ne m'a pas empéché de passer une très bonne soirée : qualité du travail, fraternité humaine comme on connait ça chez nous ....


Combien de chez nous peuvent en dire autant ? 9 sur dix, plus ? Ah , bon ? je m'en serai pas douté !


Maintenant si un charlot me dit que dieu a dit ou lui a dit que je ne dois plus jouer à la pétanque le troisième mercredi du mois de 14h15 à 21h25 ou qu'il faut que je vote Machin parce que Truc
est responsable de tout , je me dis que ce gugus, il peut avoir malgré tout sa place en loge , mais , travailler , je veux bien, malgré mes rhumatismes , l'urgent va être fait dans l'heure , le
reste dans la semaine , pour l'impossible , faut prévoir un délai et je ne garantis rien quand au résultat , je veux bien participer à l'intégration du .....profane, mais s'il veut pas ....vu que
les coups ( de pied au C ..) sont interdits .....


Pour ces obédiences "réguliérement auto proclamées comme telles", et bien parlons en , critiquons , et réciproquement , je serais même partisant , (pardonnez , ce sont  les neurones qui se
barrent !) de les reconnaitre . Car après tout , ce sont des êtres humains , leurs rituels ? ressemblant aux notres , leurs travaux ? pas notre tasse de thé  toujours ...(excusez encore,
mais encore un que je ne pouvais pas louper), quoi que , parfois , on y trouve son petit plaisir, et puis merde ! entre frères , si de temps en temps on ne peut pas s'engueuler un peu ...que les
meilleurs gagnent et paix sur la terre aux hommes de bonne volonté , et tant pis si c'est écrit dans la bible , Pierre D'ac aurait rajouté  " et réciproquement !" .  Mais , bon !
essayons déja d'appliquer nos propres principes dans notre propre loge , ça sera déjà un bon programme pour l'année qui commence ...

calvariam 03/01/2013 10:08


Bergson, pour soutenir la critique faite vis à vis de GM du GLDF? très drôle! pour rappel, pour Bergson, le christ des évangiles est le mystique absolu, inspirateur de tous les autres, je crois
en fait que Bergson se serait inscrit dans la réflexion de mark Henry...Bergson, écrivait dans son testament en 1937: «Mes réflexions m'ont amené de plus en plus près du Catholicisme où je vois
l'achèvement complet du Judaïsme. Je me serais converti, si je n'avais vu se préparer depuis des années la formidable vague d'antisémitisme qui va déferler sur le monde. J'ai voulu rester parmi
ceux qui seront demain des persécutés.»


Quant à regretter le niveau de la réflexion métaphysique que l'on trouve en loge, je dirais que cela dépend de l'atelier et rappelle qu'il s'agit tout de même d'être compris de tous...


j'ajouterai,que la réflexion sociétale qui y est menée n'atteint pas non plus, le plus souvent, des sommets de sciences sociales...Le travail est loin d'être achevé... 

Christophe 03/01/2013 09:23


"L’humanité gémit, à demi écrasée sous le poids des progrès qu’elle a faits. Elle ne sait pas assez que son avenir dépend d’elle. À elle de voir d’abord si elle veut continuer à vivre. À elle
de se demander ensuite si elle veut vivre seulement, ou fournir en outre l’effort nécessaire pour que s’accomplisse, jusque sur notre planète réfractaire, la fonction essentielle de l’univers,
qui est une machine à faire des dieux." (Bergson)


(Lu dans Le Monde des religions) Sur ce type d'écrit, qui a du fond, on peut commencer à réfléchir. Malheureusement, ce n'est jamais ce qu'on lit et ce qu'on discute. Dommage, car la critique (au
sens universitaire, c'est à dire avec de la rigueur) des idées sous jacentes serait encore et toujours passionnante.

calvariam 02/01/2013 20:21


Si il fallait montrer qu'athéisme ne rime pas forcemment avec tolérance, le premier commentaire l'illustre amplement...Le plus drôle étant qu'il m'assimile aux frères de la GLDF, malheureusement
pour Christophe (mais également pour le dernier commentaire qui semble croire que tous les frères du GODF sont sur le même modêle) je suis au GODF...Et oui il est possible d'être au GODF tout en
étant spiritualiste, voir croyant (ce qui n'est pas mon cas, étant agnostique)...Il est vrai que le climat y est de plus en plus hostile pour celui qui veut voir dans son
engagement maçonnique, une quête initiatique et dans le travail symbolique autre chose qu'une allégorie morale (au mieux) ou une auto-analyse new-ageuse (au pire). Peut-être verrons nous
bientôt des citations devant nos instances judiciaires pour délit d'opinion métaphysique? science fiction? non, une tentative a déjà été faite à l'égard de notre frère Gérard Collomb pas plus
tard qu'en novembre... comme quoi même l'adogmatisme peut paradoxalement devenir intolérant, une intolérance prophylactique en quelque sorte...


Pour ce qui est de l'article de Gérard, je pense que c'est un mauvais procès fait au GM de la GLDF, qu'il se réfère à Jésus ne signifie ne rien que cela soit sa seule référence, ou qu'il souhaite
l'imposer comme seule référence. Ayant assisté à une tenue avec le précédent GM de la GLDF je peux témoigner que si il se réfère facilement à Saint-Jean et dans le texte, ce n'est pas sa seule
référence, il peut tout aussi bien citer les Upanishads...Pour ce qui est des orientations de la GLDf, il ne me semble pas qu'ils aient commenté les choix du GO,encore moins les propos de son
grand maitre (il y a pourtant beaucoup à dire) la moindre des choses est de faire pareil...ça s'appelle de la tolérance je crois...

sous la Voûte étoilée 03/01/2013 10:13



A propos de Gérard Collomb, il n'a jamais été question sur ce blog -dont les propos n'engagent que leurs auteurs- d'aucune "tentative", on le reconnaîtra.


Quant aux propos -publics- du GM Marc Henry, il serait bien curieux de taxer d'intolérance le fait de les commenter, voire de les interpréter ! En quoi la critique d'une
déclaration publique d'une autorité maçonnique deviendrait-elle intolérante ? En vertu de quelle règle faudrait-il s'interdire (s'autocensurer) un quelconque commentaire ?


Il faut effectivement savoir que c'est le risque que l'on prend en utilisant la presse pour communiquer ! Et, là, je crois que pas grand monde se soit retenu d'utiliser cette possibilité à
propos des communiqués du GODF. Ce dont d'ailleurs, me semble-t-il, il ne s'est pas plaint ! C'est d'ailleurs l'occasion d'un débat "blogosphérique" qui a commencé avec Michel Singer et qui se
poursuit avec Jean-Laurent Turbet sur son blog !


Quant au fond de cet article, à savoir le caractère "révolutionnaire" du message de Jésus, je persiste ! Mon article se sityue dans le cadre d'une critique, alimentée par quelques commentaires
historiques ici, sur la réécriture par la GLDF, de l'histoire maçonnique ; de la quête (historiquement déçue jusqu'à présent) de la reconnaissance de Régularité ; et, particulièrement, sur
le rôle que la GLDF veut faire jouer au REAA dans cette quête ! J'assume le fait de critiquer cette démarche. Je le fais pour avoir été témoin, en 2008 et surtout en 2009, des tentatives de
réécriture de l'histoire par les autorités de cette obédience, à la fois autorités des ateliers bleus que du Supreme Conseil -ensemble- !


Enfin, je souhaite promouvoir le caractère multi rites du GODF qui offre, dans cette période de resserrement dogmatique de la GLDF (je maintiens !), un parcours maçonnique original. Egalement,
face aux différents appels lancés par la GLDF aux Frères "écossais" du GO de rejoindre la Confédération...



POULET Gilles 02/01/2013 15:28


Les états d'âmes de la GLdF quant au GADLU et à la croyance ou non en un ou en des dieux sont, pour un franc-maçon du GO, une curiosité dialectique sans  grande importance autre qu'ils sont
un facteur d'éloignement réciproque, ce qui n'est jamais ni bon, ni intelligent. Je m'explique. Le GO étant proclamé, urbi et orbi, adogmatique se soucie comme du dernier cordon à la mode de se
que les FF qui le font vivrent soit croyants ou non; la conséquence en est que au GOdF aucun magistère ne saurait prospérer et à aucun niveau, de la Loge à la structure administrative qu'est le
CO. C'est notre honneur, notre force aussi; c'est la grande vérité d'une assemblée d'hommes et femmes en recherche multiaxiale et multiforme qui, parce qu'il ne subissent aucune pression "d'en
haut", s'épanouissent et s'accomplissent loin des billevisées de la "REGULARITE".


A tous les FF bonne année.

gérarddebelgique 02/01/2013 10:55


j'en ai assez de ces critiques de la GLNF !!!J'éviterai donc les commentaires du genre "ils croient au grand architecte ou au grand horloger , c'est bizarre qu'ils retardent tant ....avec de
telles références .."


Restons sérieux en cette nouvelle année ! "Si quelqu'un dit :j'aime dieu et qu'il déteste son frère c'est un menteur !"Mais nous ne sommes pas reconnus comme frères me semble t il ! donc ils ne
sont pas fourbes ou menteurs ...et de toute manière , ils ne peuvent pas nous voir .... alors , ou est le problème ???? CQFD

Christophe 02/01/2013 09:43


De la discussion suite à l'article paru sur le blog de Jiri Pragman, j'en retire quelques enseignements.


 


D'une part le désamour de la GLdF face au GOdF me semble réel et va s'accentuant. Et je trouve que l'épisode de ce GM Lambisschi en 2009 (http://www.coordiap.com/Document/lettre_loge.pdf), qui
fut rappellé comme slogan par un des participants à la discussion (là j'ai été assez surpris d'en avoir confirmation après l'avoir débusqué) montre toute son importance. C'est ce même GM qui
reprit le chemin du CLIPSAS, avec peu d'enthousiasme, mais quand même, il en a néanmoins souligné l'importance.(http://www.godf.org/index.php/media/video/liens/video/nom/Vid%C3%A9os/id/517)


 


D'autre part, c'est manifestement une première, cet article de "bonne année" dans un grand magazine à forte diffusion d'un GM de la GLdF. En soi, c'est important. Les outils utilisés deviennent
ceux du GOdF. Cela marque une évolution des manières de faire, et les réactions (évidemment c'est peu de chose) à cette évidence, montre que les turiféraires de la GLdF doivent s'y adapter.
Gageons que cela se fera rapidement.


 


Au niveau des nouveaux média, c'est tout à fait intéressant. Il y a des sortes de spécialistes  (?!?) de la GLdF qui aiguisent leurs écrits, un peu comme un parti politique, toujours avec
les mêmes vannes. La diversité argumentaire est très faible (c'est une caractéristique de ce type d'exercice) de façon à taper sur le clou, encore et encore, du même message. On les retrouve sur
les différents media ! Par exemple, le "désir mimétique": les mots sonnent bien, c'est un peu comme weltmachin pour ceux qui ont suivi! Autre antienne fréquente: 'devant le dévoiement (?) du GOdF
devenu mixte et totalement sociétal, nous devions réagir et défendre la vraie maçonnerie en réalisant une fédération des "réguliers" ' (bientôt, nous lirons que si la GLNF a éclaté, c'était aussi
la faute du GOdF!)


 


Dans le même raisonnement, c'est la mise au pinacle du GM actuel et de l'ancien GM de la GLdF. C'était assez suréaliste, ses lieux de villégiature, son héllénisme, etc. étaient dans les
argumentaires! J'en suis tombé sur ma caisse !!! Mais cela procède également de cette volonté de montrer un chef à l'image omnipotente, bienveillante et rassembleuse qu'on a connu ... à la GLNF
??? (il faut regarder les anciennes video avec FS, c'est très caractéristique et très similaire.) Et reviens maintenant systématiquement le même discours que celui de FS_GLNF: nous allons devenir
la première fédération maçonnique de France avec déjà nos 53 000 membres ...


 


Sur le message lui-même. Utiliser une image aussi archétypale que jésus n'est pas innocent. Et je rejoins l'analyse de Gérard. Mais ce qui est également à relever, c'est la modification étonnante
du message. En 1960, le message était GLADLU = grand horloger (c'est encore un peu comme cela dans les statuts de la GLS-Alpina.). Jamais il n'a été question de la phraséologie/imagerie
d'aujourd'hui, et pourtant à cette époque les dirigeants de la GLdF ont tout fait pour paraître consommable aux yeux des anglais.  Aujourd'hui GADLU= jésus. Qu'il ait existé ou non, en grand
initié archétypal (il faudra m'expliquer ce que c'est, sinon un slogan, un de plus). Demain, ce sera quoi. Le grand-écart de la GLdF est en marche !  Décidément Albert Lantoine, qui n'était
certes pas un ami du GOdF, avait bien raison dans sa mise en garde adressée à la GLdF.(http://sifodierisinvenies.overblog.com/et-pour-en-finir-avec-les-fantasme-de-la-regularite-de-la-gldf)


 


Et enfin, le révisionnisme historique de la GLdF est toujours de mise et aujourd'hui quasi systématique. Cela fut rappelé dans la discussion. Elle est bien réelle, et c'est une machine anti-GOdF.
Il ne faut pas s'y tromper. Pourquoi ce révisionnisme, que l'on doit re-mettre dans un ensemble. Ses prémisses sont anciennes, elles viennent d'Albert Lantoine (pour ce que j'en ai lu). Mais
d'une petite gue-guerre entre amis, elle est aujourd'hui systématique, amplifiée. Pourquoi? J'ai quelques idées à ce sujet, mais ce sera pour un autre post!


 


Je résume ce post-ci, car c'est un bon résumé, par ce que j'avais écrit, -et cela a du toucher là où il fallait, car ce fut repris in extenso par un turiféraire de la GLdF-: "Vous balancez pour
laquelle de ces grandes révélations, de ce subtil esprit maçonnique, répandues jusqu'à plus soif et pour notre plus grand plaisir dans nos journaux à grande diffusion? Pour la liberté de se
marier avec qui on veut, et de mourir quand on l'a décidé? Ou pour jésus superstar grand initié révolutionnaire?"


 


Bonne année à toutes et tous :-)


 


 

Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Les pseudonymes ne sont plus acceptés pour les commentaires. (4.11.2018)