Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/

11 Oct

Prix Nobel 2010 : qui connaît Liu Xiaobo?

Publié par sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Droits de l'Homme

<!

08 Octobre 2010

Par  La rédaction de Mediapart  

De notre envoyé spécial Jordan Pouille

 

 

image001.jpg

© JP

Vendredi soir, personne ne verra le sourire de Liu Xia. Son mari, le dissident emprisonné Liu Xiaobo, vient de remporter le prix Nobel et toute la presse internationale est massée devant sa résidence sur YuYuantan Nan Lu, à deux pas du musée national militaire et quatre stations de la place Tiananmen. La semaine précédente, Liu Xia avait pourtant promis d'offrir le thé à ses soutiens. Mais jeudi 7 octobre, Liu Xia a appris qu'elle devait rester à son domicile pour une durée indéterminée. Qu'ils soient en civil ou en uniforme les policiers délimitent des espaces. Pas question de gêner les allées et venues des nombreuses Audi A6 noires, sans plaques minéralogiques : ce sont les véhicules des officiels du gouvernement.

 

A 17 heures, un journaliste norvégien annonce la nouvelle à haute voix. Liu Xiaobo remporte le prix Nobel! Des cris de joie retentissent: ceux des assistants chinois. Avec brutalité, des policiers en uniforme ou en civil parviennent à contenir les cameramen et photographes qui demandent à pouvoir pénétrer à l'intérieur de la résidence pour faire leur travail, en vain. On espère alors que la police va autoriser Liu Xia à sortir de chez elle. Cela n'arrivera pas.

 

Les gens du quartier n'ignorent pas la renommée sulfureuse de leurs célèbres voisins, Liu Xia et Liu Xiaobo qui souvent rencontraient les médias dans un café à côté de l'entrée. Les témoignages de joie sont mesurés : «Oui, j'ai entendu parler de Liu Xiaobo mais je ne souhaite pas commenter la nouvelle.» Un autre, alpagué par les journalistes : «Je n'ai jamais entendu parlé de Liu Xiaobo... mais je pense que nous avons déjà la liberté d'expression en Chine», estime cet agent immobilier de 46 ans. Un autre : «C'est la première fois que j'entends parler de Liu Xiaobo. Un prix pareil, c'est forcément une bonne nouvelle. Je vais vérifier ce qu'il a écrit sur le web», explique un homme en béquilles, aussitôt photographié par une policière. Un autre jeune homme en rollers s'arrête et enlève ses oreillettes de baladeur, intrigué par la scène. Les policiers lui demandent de déguerpir sur-le-champ.

  • Twitter, le Who's Who de la dissidence

Sur le capot d'une vieille voiture, deux blogueurs chinois installent leur «salle de presse» : un ordinateur avec webcam, relié à internet par une clé 3G. D'autres profitent des connexions wifi des commerces voisins. Ils s'étonnent de la célérité des censeurs. Chaque post déposé sur les forums chinois est immédiatement supprimé. Le texte de la Charte 08, ce manifeste pour la démocratie qui a valu à Liu Xiaobo une condamnation à onze ans de prison en décembre dernier pour «subversion au pouvoir de l'Etat», a bien du mal à refaire son apparition sur la toile. Alors nos blogueurs twittent et re-twittent... comme cette petite manifestation de blogueurs, une vingtaine, qui se déroule au même moment près du Temple du Lama, à Pékin. Parmi eux, Xu Zhiyong. Cet avocat a perdu le droit d'exercer après avoir dénoncé l'existence des prisons noires de Pékin : ces lieux de détention clandestins pour les pétitionnaires. La manifestation ne tiendra que quinze minutes.

 

image002-copie-1.jpg

 

Les amis proches de Liu Xiaobo ont par sécurité ou sur demande des autorités choisi de rester chez eux pour accueillir la nouvelle. On les retrouve donc sur twitter ou au téléphone. Mo Shaoping, son avocat, l'un des signataires de la Charte 08, que Mediapart avait déjà rencontré il y a presque un an : «Tout d'abord, n'importe quel citoyen chinois de bon sens doit être fier de cette récompense. C'est la première fois qu'un citoyen chinois éduqué en Chine et vivant en Chine reçoit une telle distinction. Ce n'était jamais arrivé avant. Ensuite, donner le prix à Liu Xiaobo signifie que la communauté internationale mais aussi l'institution du prix Nobel reconnaissent et valident les théories de Liu Xiaobo en faveur des réformes. Car, rappelons-le, Liu Xiaobo demande qu'on utilise la paix, la raison et la non-violence pour parvenir à un Etat de droit, un Etat démocratique. Il y a évidemment différentes opinions sur la manière d'accomplir cette transition politique. Certaines personnes pensent à la violence. Pas Liu Xiaobo. Maintenant qu'il a le prix Nobel, ce sont ses idées qui se retrouvent légitimées.»

 

Ding Xikui, avocat du même cabinet, approuve : «Cette victoire va forcément changer la Chine mais personne ne sait si le changement se fera dans le bon sens ou pas. Mais la transition sera lente.»

  • La fin espérée du Parti unique

image003.jpg

© JP

« Transition ». Ce soir, les proches de Liu Xiaobo, contactés depuis l'annonce des résultats, n'ont que ce mot à la bouche: un euphémisme pour désigner la fin espérée du Parti unique en Chine.

 

Comme Xia Yelong, professeur d'économie à Peking University. Lui est présent devant la résidence de Liu Xia. Il s'approche de la grille de la résidence avant d'être repoussé violemment par de jeunes gardiens. Il reste calme, leur remet sa carte de visite avec un sourire ironique et se tourne vers les journalistes. Ses propos sont durs. «On ne peut pas accepter plus longtemps cette dictature et cette récompense doit conduire à la transition. Hier, notre premier ministre Wen Jiabao a parlé de réformes, de démocratie sur CNN, mais assez de discours, nous voulons des actes! Je pense que Liu Xiaobo va devenir un héros pour les Chinois et que sa peine sera réduite ou qu'au moins ses conditions carcérales vont être amélioriées.»

 

image004.jpg

 

Vers 18 heures, la nuit tombe et le ton monte devant les grilles de la résidence de Liu Xia. Etonnement, Liu Xia trouve le temps de décrocher son téléphone. L'appel est court. «Je serai brève. Je suis en train de négocier en ce moment.» On comprendra peu après qu'elle négocie la suite des événements. Certes, l'épouse de Liu Xiaobo ne peut sortir de chez elle ni parler à la presse, mais plutôt que de rester cloîtrée à Pékin, elle sera escortée dès le lendemain matin pour être aux côtés de son mari, détenu dans la province du Liaoning. Un mal pour un bien.

 

Yao Liyu, un écrivain, ami de Liu Xiaobo et également signataire de la Charte 08, rappelle le rôle majeur joué par son épouse: «C'est un énorme encouragement pour tous les défenseurs de la démocratie en Chine mais aussi une récompense pour Liu Xia. Elle l'a toujours soutenu malgré ses détentions répétées et malgré l'immense pression dont elle fait l'objet de la part des autorités chinoises

 

image005.jpg

© JP

A 19 heures, la petite foule se disperse sur les conseils des quelques amis du dissident: «Rentrez chez vous. Lu Xia ne sortira pas. Mais nous célébrerons la victoire prochainement... avec du saumon norvégien!» Dans le métro, les écrans de CCTV1 diffusent en boucle le déplacement du premier ministre en Italie. Pas un mot sur le prix Nobel 2010. On ose. «Vous connaissez Liu Xiaobo? Quelqu'un ici connaît Liu Xiaobo?» En un mélange de crainte et d'indifférence, tous les visages sont fermés.

 

Lire Aussi 

Commenter cet article

hdv nice 21/08/2014 12:07

Excellent article qui permet d'obtenir les réponses à de nombreuses questions soulevées pendant longtemps !

Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/