Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/

23 Jul

Recomposition du Paysage Maçonnique Français (RPMF)

Publié par sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Régularité - Mixité

Ainsi donc, selon les informations que publient Jean-Laurent Turbet, les grands travaux ont commencé entre la GLDF et les 5 Grandes Loges européennes sur les bases de "la Déclaration de Bâle".

La question qui apparaît être au centre des débats est celle du rite, en l'occurrence la régularité de sa pratique au regard des règles qui l'ont établi et stabilisé, notamment le Convent des Suprèmes Conseils du REAA (Rite Ecossais, Ancien, Accepté) qui s'est tenu à Lausanne en septembre 1875. Ce Convent adopte une Déclaration de principes qui commence par : " La Franc-Maçonnerie proclame, comme elle a proclamé dès son origine, l'existence d'un principe créateur sous le nom de Grand Architecte de l'Univers".

C'est à cette époque que les Loges du Grand Orient de France sont en pleine réflexion sur ce qui conduira à l'adoption du voeu n° 9 décidant de la "fin de l'obligation de croire en Dieu et en l'immortalité de l'âme" au Convent de septembre 1877 !

Tout en éprouvant le plus grand respect pour les efforts que les Frères qui ont accepté - à une très large majorité - d'entrer dans ce processus de négociation vont accomplir pour atteindre leur objectif, il n'en reste pas moins vrai que nous ne cheminons pas par les mêmes voies !

Et si l'on dit souvent que la Franc-Maçonnerie est universelle, voilà encore un signe pour dire qu'elle n'est pas universellement adogmatique.

Le Frère Jean-Laurent précise que les résultats de ces travaux feront l'objet de réguliers rapports d'étapes aux frères de la GLDF. On pourrait donc penser que cela les intéressent, eux et eux seuls... Ce n'est pas la seule réponse possible car il ajoute dans son analyse :

"Après le temps des "contacts informels" entre responsables vient maintenant le temps des discussions officielles entre Grands Maîtres des différentes obédiences française. La déclaration du Conseil fédéral de la Grande Loge de France le soulignait déjà le 13 juin dernier en disant que le CF "fait sienne la volonté du Grand Maître de n'exclure de cette recomposition aucun Frère, quelles que soient sa pratique et son Obédience". Aucune obédience, aucun frère, de quelque obédience qu'il soit, GODF, GLTSO, DH, LNF, GPDG, GL-AMF, GLTF etc... ne doit être exclu s'il souhaite être partie prenante de ce processus

La Grande Loge de France a d'ailleurs fait valider chaque étape (9 septembre 2011, 13 juin 2012 etc...) par son Convent. Ce qu'en pensent les frères des autres obédiences? Nous le sauront si leurs convents respectifs s'emparent de cette question qui ne laissera, soyons en sûr, personne indifférent."  

Nous sommes en quelques sortes, invités à prolonger dans nos propres convents la réflexion lancée à Bâle... On pourrait être tentés de ne pas tenir compte de cette "invitation". On aurait peut-être tort.

D'abord parce que le piège de cette déclaration suisse est un piège redoutable tendu à la GLDF et à la Franc Maçonnerie française dans toutes ses composantes. L'une des conditions posées n'est-elle pas de mettre fin aux relations avec les obédiences dites "irrégulières" et donc conduirait à l'isolement de la GLDF... 

Ensuite parce que cette réflexion sur la régularité fait appel aux apparences et aux illusions en donnant à penser que le REAA serait aux origines de la Franc-Maçonnerie, ce qui est absolument faux ! On pouvait "maçonner" en France dès 1728...

Ce rite  s'est installé en France en 1804. Nous le devons au retour, après un séjour en Caroline du Sud, où il y fut initié, d'Alexandre François Auguste de Grasse, Marquis (ou Comte car les deux titres sont utilisés) deTilly, personnage controversé, qui fonda le "Suprème Conseil pour le 33° degré, puis "Suprème Conseil de France".

Dissiper amalgames et confusions, ce sera très certainement nécessaire dans la période où sous couvert du respect des engagements anciens de la Franc-Maçonnerie, les "Old Charges", on suspectera d'irrégularité nno seulement les athées, les agnostiques mais aussi et peut être même surtout les ... Femmes dont l'initiation est impossible selon ces anciens engagements...

Et puis, ne faudrait-il pas raison garder et faire comprendre à certains Frères de la GLDF qui laissent déjà transparaître une certaine joie, pensant qu'ils vont être en charge de décerner des brevets de "régularité" que leur avis, finalement, importe assez peu... L'important en la matière, et pour éviter de douleureuses tétanisations des zygomatiques, contractées par une utilisation excessive, ne serait-il pas d'en revenir aux fondamentaux de la Franc-Maçonnerie, bien avant le retour de de Grasse-Tilly, fondamentaux conjugués avec la réalité de la vie sociale aujourd'hui et notamment, en ne restant pas à l'écart de la moitié de l'Humanité...

D'autant que, posant comme principale exigence la régularité de la pratique du REAA, et donc l'impossibilité de l'initiation des femmes, deux des plus importantes obédiences sont directement concernées.

D'abord le Droit Humain, obédience mixte pratiquant exclusivement le REAA, et dont les deux derniers Grand Maître de l'Ordre (international) sont deux Soeurs, Danièle JUET et actuellement Yvette RAMOND. A noter que, lors de réceptions officielles par la GLDF, les dignitaires du DH acceptent de ne composer leurs délégations que de Frères... 

Puis la Grand Loge Féminine de France, pratiquant plusieurs rites, obédience dont la filiation est celle de la Franc Maçonnerie d'adoption, mise en place notamment par la GLDF. Là, l'irrégularité est absolue ! Aucune cérémonie maçonnique officielle ne peut avoir lieu entre ces deux obédiences. Et pourtant, on a recours à des "presque" travaux maçonniques pour contourner la question...

Que de complications !!! 

Et l'on en revient donc aux deux questions que je posais pour entrer en Maçonnerie, la Transcendance et le Genre !

Le prochain Convent du GODF , en septembre, se saisira-t-il de cette question ? Les Frères seront-ils intéressés par ce type de débats ?

Quelle que soit leur(s) réponse(s), le monde ne s'arrêtera pas de tourner et la situation internationale n'en sera pas améliorée... Et c'est pourtant là qu'il serait utile que nous fassions, toutes et tous, porter nos réflexions et nos actions pour défendre nos valeurs.

Gérard Contremoulin

__________________________________________________________________ 

 

Commenter cet article

Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/