Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/

30 Sep

Réflexion citoyenne sur "notre" systeme de Santé, version Sarkozy

Publié par sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Politiques et Institutions publiques

Le printemps des pays de la Méditerrannée nous démontrait comment Benhali et Moubarak "géraient" leur pays en réseau !
Où en sommes-nous en France ?
 
Alors que le déficit prévisionnel de la Sécurité Sociale a été annoncé cette semaine et qu’une diminution des remboursements est au programme, penchons-nous sur le secteur de la santé et sur ses acteurs...
 
Le Pôle Emploi, fusion de l’ANPE et de l’ASSEDIC sur une idée de Nicolas Sarkozy , compte 50.000 employés. La Sécurité Sociale , comprenant l’Assurance Maladie, l’Assurance Vieillesse et les URSSAF compte 120.000 employés. Ces deux organismes ont été concernés par une réforme récente concernant les "complémentaires santé".
 
Depuis le 1er janvier 2009, 170.000 employés ont été contraints de résilier leurs contrats avec leurs mutuelles pour adhérer à une "mutuelle employeur obligatoire". Ceux qui ont des enfants ont également été obligés d’inscrire ces derniers sur le nouveau contrat (sauf exception). C'est une conséquence  de la loi Fillon de 2003.
 
C'est le même organisme qui a remporté les deux marchés : le groupe  Malakoff-Médéric obtenant 170.000 adhérents supplémentaires. Ajoutez à cela les 800.000 salariés CHR (café-hôtellerie-restauration) qui entreront dans le dispositif en janvier 2011.
 
Quel est le poids de cette compagnie d’assurance et de prévoyance Malakoff-Médéric sur le marché français ? Elle est :
- n°1 des groupes paritaires de protection sociale,
- n°2 de la retraite complémentaire,
- n°3 en santé collective (classement Argus de l’Assurance).
 
Le groupe est né de la fusion de Malakoff et Médéric le 30 juin 2008, 6 mois avant la mise en place du dispositif "mutuelle obligatoire employeur" pour la Sécurité Sociale et le Pôle Emploi.
 
Le président de Médéric cède sa place au président de Malakoff :
Guillaume Sarkozy
Guillaume Sarkozy
Au Medef de 2000 à 2006, il a aussi été le vice-président de la CNAM de 2004 à 2005. Guillaume Sarkozy est le frère de Nicolas .
 
Intéressons-nous maintenant au troisième : François Sarkozy.
 
Pédiatre de formation, a abandonné la pratique pour l’industrie pharmaceutique depuis 2001. Il siège au conseil de surveillance de Bio Alliance Pharma et est devenu le président d’AEC Partners dont une des missions est le conseil aux fonds d’investissement.
François Sarkozy
François Sarkozy a lancé une chaîne de télévision spécialisée internet financée par le laboratoire Sanofi. Ajoutons ses relations avec le groupe Paris Biotech Santé , l’un des protagonistes de l’affaire de l’Arche de Zoë. il fait partie aujourd'hui des puissants lobbyistes de l’industrie pharmaceutique. D’ailleurs le grand plan Alzheimer lancé par le gouvernement est un joli cadeau de quelques centaines de millions d’ euros, une aubaine pour le secteur dont il défend les intérêts.
 
A venir, le plan "Dépendance des Seniors" annoncé avant les prochaines élections présidentielles...
 
- l’ un en charge de l’exécutif : notre Président,
- l’ un à la tête d'un des plus gros groupes d’assurance santé,
- le dernier sert les intérêts des laboratoires pharmaceutiques.
 
On peut légitimement nourrir des inquiétudes sur l’avenir de notre système de santé. Les réformes engagées depuis 2004 ne font que confirmer sa détérioration et l’ on peut prédire son démantèlement d’ici quelques années.
Tout dépendra sans doute de 2012...
Après cela, étonnons-nous de l'acharnement de Nicolas à réformer le financement des retraites (qui va fatalement s'orienter vers un système par capitalisation) et de sa "bienveillance" vis-à-vis de sa ministre Roselyne Bachelot  lorsqu'elle fait prospérer les grands laboratoires pharmaceutiques en leur achetant à-tout-va des millions de vaccins ... inutiles mais financièrement
juteux !..
Pour finir un petit jeu. Tapez dans votre moteur de recherche ces quatre mots :  imprimerie nationale,Carlyle,Sarkozy
 
On comprend mieux le sens du slogan de la campagne présidentielle : "ensemble tout est possible"...
 
Gérard Contremoulin
______________________________________________________
Commenter cet article

Philodeme 02/10/2011 18:24


Exact j'ai été un peu vite et même beaucoup trop vite.
Ne pas confondre en effet pour un même organisme
son conseil d'administration qui peut être paritaire
et sa direction administrative qui gère selon souvent des directives plus ou moins directement gouvernementales (ministère de tutelle

D'où vient mon erreur ?

simplement du fait que pendant toute mon existence professionnelle j'ai pesté en voyant des syndicats dits "de salariés" se prêtant à la farce consistant à siéger dans des conseils d'administration
dénués ou vidés de toute autorité concernant la gestion.

Il est vrai que siéger dans de tels conseils d'administration sans pouvoir de gestion rapporte des jetons de présence et des voyages ...
Que font à Medéric-Malakoff ces administrateurs "ouvriers" ???


Philodeme 01/10/2011 10:58


Le groupe Malakoff Médéric est un groupe paritaire de protection sociale français.

Il me semble que paritaire signifie gestion du groupe «  Malakoff Médéric » par les syndicats des employeurs et les syndicats des salariés.

Dans l'article : http://www.miroirsocial.com/actualite/malakoff-mederic-mornay-novalis-taitbout-pro-btp-et-les-autres-institutions-de-prevoyance-misent-sur-l-epargne-retraite

lire les propos de l'administrateur CFDT qui démontrent l'implication des représentants ou de certains représentants des syndicats « ouvriers » et leur accord avec la politique du groupe
conduite par Guillaume Sarkozy.

Si Guillaume Sarkozy est le Président du groupe Malakoff Médéric c'est que des représentants des syndicats ouvriers ont été pleinement d'accord, car ils l'ont élu.


sous la Voûte étoilée 02/10/2011 16:37



Je crois que notre estimable contradicteur Philodeme commet une grave erreur à propos du sens que prend le mot "paritaire" dansz l'organisation du droit social français.


Il ne sagit aucunement de signifier par ce mot que la gestion des entreprises où existent de telles structures sont des gestions "paritaires". EN AUCUN CAS.


Dans certaines entreprises, notamment publiques, le rôle de telles structures "paritaires" est seulement "consultatif". C'est à dire que certaines décisions, comme les nominations ou comme les
plans sociaux ne peuvent pas être prises si la structure paritaire n'a pas été "consultée". Il s'agit de satisfaire formellement à une exigence formelle. Mais, EN AUCUN CAS, cette
consultation ne vaut décision. L'instance qui prend la décision peut ne tenir AUCUN compte de ce qui a été exprimé dans la structure paritaire !!!


Il est vraiment significatif de l'ignorance de cette réalité que d'écrire que la condition de l'élection de Guillaume Sarkozy à la tête de ce groupe n'a pu se réaliser qu'avec l'accord des
"représentants des syndicats ouvriers" ! C'est vraiment méconnaître ce genre de dossier !



Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/