Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/

19 Jan

Régularité, Dieu, l'Initiation et les Soeurs...

Publié par sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Obédiences

296378_143647059056057_100002322900628_258823_4624022_n.jpg 

L'une des conséquences de l'agitation des "réguliers", outre la réintroduction du "GADLU-Dieu", pourrait bien être une nouvelle relégation de l'initiation féminine. Une situation favorable pour une déclaration forte de la GLFF ?

Au moment où l'affaire GLFF-FM Magazine fait le buzz, n'est-il pas meilleur contexte pour une parole solennelle de la GLFF, réaffirmant la solennité de l'Initiation, qu'elle soit masculine ou féminine ?

Car, encore une fois, les travaux fondateurs (?) de la Confédération des "réguliers" renvoient les Soeurs à leurs travaux "féminins" en leur déniant la qualité de Franc-Maçonne, quelles que soient les contorsions que la GLDF leur impose d'ailleurs pour masquer ce déni ! 

th.jpg Le "cocooning" n'était probablement pas, dans ce contexte, le mieux venu ! Mais, au delà du mot, ne serait-ce pas le bon moment pour réaffirmer, a contrario, la volonté des Maçonnes de travailler à l'amélioration de l'Humanité par la place fondamentale des femmes dans la société et des actions que la GLFF ne cesse de conduire ?

62macon510-copie-1.jpg 

Manifestation du 10.12.2005 (au centre, Marie-François Blanchet, alors GM de la GLFF)

 

Car il paraît bien vain de leur contester le droit d'entrer dans la fraternité maçonnique ou de leur reconnaître cette qualité lorsqu'elles sont initiées. Professer cela comme le fait Alain Juillet à propos des "inter-visites"lors de la conférence de presse du 15 janvier est un formidable retour vers le passé.

64750e9cc1dadbff-moyen2-couple-femme-franc-macon-femme-avec.jpg ordre-mopses-773465.jpg

Ordre des Mopses - Musée de la Franc-Maçonnerie 

 

L'évocation de la "tête couverte sur les colonnes" n'était probablement pas non plus la mieux venue, certes ! Mais ne serait-ce pas un bon moyen, maintenant, d'engager dans la Franc-Maçonnerie libérale et adogmatique, la réflexion sur les rapports de cette Maçonnerie avec le fait religieux et le prosélytisme fondamentaliste, quelle que soit la religion concernée. Précisément parce que les femmes sont toujours les premières victimes des fondamentalismes...

2013-01-16 01h30 11

Manifestation du 10.12.2005 (avec une pensée pour Nathalie Planchou !)

N'est-ce pas aussi l'occasion, lorsque l'on a choisi de s'engager dans la démarche symbolique spécifiquement féminine, d'en rappeler justement la spécificité, au même titre d'ailleurs que la masculine, et de proclamer par là-même la profonde complémentarité entre la femme et l'homme, à égalité de droits et de devoirs, dans la construction de l'Humanité ? 

Alors, peut-être que l'une des conséquences, paradoxale, du travail des "maçons confédérés", sera de créer les conditions pour un rapprochement de la Franc-Maçonnerie libérale et adogmatique à un moment où la société est une nouvelle fois en proie à ses vieux démons et où le discours maçonnique est inaudible.

Bien sûr, le repli sur soi, sur des valeurs "traditionnelles" qui confond souvent tradition et habitude, est le réflexe premier. Est-il cependant à la hauteur des idéaux de la Franc-Maçonnerie du Siècle des Lumières, humaniste, émancipatrice que nous devons, aujourd'hui, décliner selon les réalités de la société contemporaine.

Ainsi deux orientations profondes, apparemment contradictoires, se font jour : le retour aux landmarks du XVIII° siècle "ad majorem GADLU-dei gloriam" ("pour la plus grande gloire de GADLU-Dieu", en paraphrasant la devise des jésuites) et "l'ardente obligation" d'épouser les problématiques du temps pour transmettre non pas la lettre mais l'esprit de l'engagement maçonnique.

Apparence de contradiction puisque l'histoire de la Franc-Maçonnerie, depuis 1728, semblerait nous démontrer que, quel que soit les noms qui leur furent donnés, deux courants se sont toujours manifestés au sein d'une même fraternité, celle de ceux qui ne voulant pas être des "athées stupides" n'en étaient pas pour autant des "libertins irreligieux"...

Ces deux qualificatifs ne nous montrent-ils pas les bases de la méthode : l'harmonie des contraires et l'intelligence du contradictoire ? 

Encore faut-il que ces deux courants se parlent, se "reconnaissent". Pour l'instant, c'est plutôt un retour vers l'Anathème où ceux (et là, l'on ne parle même pas de "celles") qui ne reconnaissent pas le GADLU et ne travaillent pas "sur le Volume de la Loi Sacrée" (la Bible, pour faire court !) sont réputés ne pas même exister ! 

Alors, oui, et sans aucun pouvoir que le souhait sincère d'un Frère attentif, oui à une déclaration forte de la GLFF face à cette sorte de conjuration anti féminine des Confédérés et de tout ceux qui considèrent que la Femme n'est pas à égalité de droits et de devoirs avec l'Homme !

Car l'Egalité est comme l'Amour, plus une question de preuves que de déclarations...

 

Gérard Contremoulin

________________________________________________________ 

Commenter cet article

Christophe 20/01/2013 20:45


Les femmes ont beaucoup de chose à apporter ? Oui, mais à qui ?


A la fin du XIXème, il n'y avait "pas" de femmes dans les universités  sauf l'une ou l'autre pionières. Aujourd'hui elles sont quasi majoritaires (en Fac médecine elles sont largement
majoritaires.) L'irruption des femmes dans le champ socio-économique-scientifique petit à petit à l'égal de l'homme devient une banalité: oui la donne se transforme.


Que le GOdF, L'obédience historique de la maçonnerie libérale (malgré ses couacs sous Napoléon III), se transforme, est un signe fort d'un fait maçonnique actualisé aux réalités de notre époque
dans nos pays.


Donc, pour moi, les gesticulations "régulières" excluant le fait féminin: c'est l'encens et le formol. C'est un retour en arrière d'un grande médiocrité.


Ceci dit, je me trouve dans une obédience masculine (GOB), peut-être fera-t-elle le saut? C'est en discussion mais les résistances sont fortes, ... et pas seulement des hommes!

Anne 20/01/2013 20:06


Je ne sais pas si les femmes ont "quelque chose" à apporter. Je ne serais pas si catégorique que cela ... Du moins, ce soir. 


Je suis, en accord, avec cet article, sur différents points. Je ne parlerai pas de "complémentarité" entre une FM "féminine" et une autre "masculine". Comment peut-on être complémentaire avec
certaines maçonneries masculines? Je préfère en être l'anti-thèse, femme, soeur, athée ... 

Christophe 20/01/2013 17:09


A titre personnel (je ne sais pq je dis cela, c'est tjrs à titre perso ;-) !!! ), il ya un risque de négation de la femme en franc-maçonnerie. Je suis d'accord et je suis Gerard dans ses
craintes. Cette effervescence autour de la régularité, qui ressemble trop à une carucature de FM. J'ai beaucoup de respect pour le travail rituelique de nos anciens. Lorsque j'en ai la
possibilité j'essaye de comprendre les apports de ceux-ci, je plonge dans le XVIIIème que j'aime, je scrute les innombrables corruptions de rituels actuels, les pourquoi qui furent nécessaire
pour s'adapter à leur époque, la nécessité de comprendre à nouveau leur sens initial ... pour les adapter à nouveau à aujourd'hui, mais de là à les placer entre "l'encens et le formol": non
merci.


Car simplement pour évoluer, adapter à notre époque il faut comprendre.


Donc oui, le fait féminin maçonnique est un acquis du siècle dernier, elles ont beaucoup à nous apporter, donc oui l'ouverture historique du GOdF aux femmes, c'est une évolution respectueuse de
notre époque. Libre à ceux qui veulent rester entre hommes ou entre femmes de le faire, mais de là à faire marche arrière et se mommifier, il y a un grand goufre!

patrocle 20/01/2013 15:48


J'ai connu Gérard plus sérieux dans ses affirmations! Le grand n'importe quoi, c'est la nouvelle ligne du GO.


C'est vraiment dommage.

sous la Voûte étoilée 20/01/2013 16:49



Ce serait peut-être plus "sérieux" de daigner nous apporter quelques précisions "patrocle".


Nous pourrons, alors, apprécier si "c'est vraiment dommage"...



Christophe 19/01/2013 11:58


Photos de groupe bien choisies ... il n'y a que les hommes qui ont "la tête couverte"!

Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/