Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Les pseudonymes ne sont plus acceptés pour les commentaires. (4.11.2018)

16 Jan

RPMF : le "quinqumvirat" de la Confédération.

Publié par sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Obédiences

Tablier de Maître Rite écossais ancien accepté

 

Première conférence de presse des confédérés.

Selon les journalistes, il s'est vraiment passé quelque chose ce 15 janvier puisque cinq Grands Maîtres étaient réunis devant la presse pour présenter leur projet à l'invitation de trois d'entre eux. L'officialisation du 5° GM par la "consécration" de son obédience ne date que du 12 janvier...

Le GM Marc Henry avait pris la précaution de préparer le terrain en déminant la veille quelques questions parmi celles qui fâchent comme la présidence. La future confédération sera présidée par les 5 Grands-Maîtres, un "quinqumvirat" en quelque sorte.

Au menu des discussions sommitales, la questions de la rupture avec les obédiences françaises "irrégulières". On observera que ce mot de "rupture", pourtant présent dans la déclaration de Bâle, est remplacé par celui "d'intervisite". C'est plus cosmétique mais pas moins réel ! Le tout nouveau GM Alain Juillet de la toute nouvelle GL-AMF s'arcboute sur une position d'autant plus (facilement)intransigeante qu'il n'a pas encore eu le temps de se confronter à la réalité de la Franc-Maçonnerie en région, bien différente de la parisienne... Marc Henry reste beaucoup plus prudent. Et on le comprend, avec 3.000 frères hébergés dans des locaux du GODF. La recherche de spiritualité a parfois des dessous bien (trop) prosaïques. Et je mesure combien l'expression même de cette idée marque mon enlisement dans la glaise, marque de mon inaptitude à la régularité !

Autre sujet de friction, semble-t-il, le mot même de recomposition sur lequel repose le projet de confédération, accepté par les 5 Grandes Loges Régulières qui ont lancé Bâle : la RPMF. Les tout nouveaux parlent de Recomposition alors même qu'ils sont le produit de la décomposition de la GLNF de François Stifani et Marc Henry, toujours diplomate, pour qui il n'y a pas de "recomposition" puisqu'il n'y a pas eu de "décomposition".

Pourquoi cette prudence ?

Il est certain qu'il n'est pas dans son intérêt de choisir trop tôt le chemin qu'il devra pourtant inéluctablement choisir.

Soit la confédération trouve sa voie et se développe sur les bases réaffirmées de la régularité et dans ce cas, la GLDF devra rompre avec les obédiences de la Maçonnerie Française dont les Grands Maîtres continuent avec lui de se rencontrer régulièrement encore actuellement.

Soit la Confédération ne réussit pas à prendre son envol et la GLDF ne pourrait pas risquer l'isolement, loin de la FM Française...

Marc Henry n'a pas les mêmes enjeux que les 4 autres GM. Et plus il se décidera tard pour l'éventuelle rupture, plus il défendra les intérêts de son obédience...

On sait le sort qu'advint au Trimvirat. Alors le Quinqumvirat... ?

 

Gérard Contremoulin

_______________________________________

Commenter cet article

Christophe 19/01/2013 11:44


J'ai tenté un petit décriptage ... ?  En fin de page, section "aujourd'hui ?".


http://sifodierisinvenies.overblog.com/facteurs-d-influence-et-supremes-conseils


Je n'ai toujours pas une idée claire de ce que vient faire la GLIF dans ce jeu ? Est-ce la GL-AMF qui l'a imposé pour ne pas être seul face à la GLdF ? (et idem LNF pour GLdF ?)

Christophe 16/01/2013 07:02


C'était pour le post précédent!!!

Christophe 16/01/2013 07:01


Vous remarquerez que je lie le mariage pour tous avec la condition de la femme. Qu'est-ce que cela a à voir ??? Une règle qui se vérifie toujours: ce sont les plus faibles qui paient les pots
cassés (sur le plan social, sur le plan de la santé, etc.): : et dans ce débalage, les plus faibles ce sont les femmes (et leurs enfants).


La dialectique française du refus du mariage pour tous tend aujourd'hui à maintenir la femme dans sa position traditionnelle subalterne à l'homme: il suffit d'écouter ce qui se dit en France en
ce moment pour en être convaincu. Ce n'est pas un combat en soi en faveur de gay, c'est un combat pour un type de société et c'est pour cela que les manif recueille tant de succès.

Christophe 16/01/2013 06:33


C'était folklo, y a pas  dire, et rien à dire de plus !


Vu de l'extérieur, la FM française qui se veut "régulière" sombre dans le ridicule.


Un quinqumvira avec des obédience de 200 ou 300 membres ... moins grosses que certains ateliers de GOB, à l'appel d'obédiences continentales qui n'en mènent pas large, en perte de vitesse et peu
nombreuses, mais enfin un peu plus quand même!!!


Les anglais doivent se dire que décidément, ces français ... et la GLNF doit se frotter les mains.


 


"Les nouvelles obédiences, nées de la scission de la GLNF qui a perdu toute reconnaissance internationale en septembre 2012, sont également invitées à prendre part à ce travail." (communiqué)


Cette phrase est incroyable: (et c'est le seul acronyme de ce document). La reconnaissance internationale est donc liée à la décision de la GLUA !!! ... et non des 5 GLR ... : QUEL AVEU !


Heureusement le ridicule ne tue pas !

Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Les pseudonymes ne sont plus acceptés pour les commentaires. (4.11.2018)