Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Les pseudonymes ne sont plus acceptés pour les commentaires. (4.11.2018)

18 Feb

RPMF : le temps de l'expérimentation...

Publié par sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Régularité - Mixité

2013-02-18_14h40_46.png

 

Ainsi donc la confédération va organiser 5 Tenues (réunions) communes, intramuros, pour se ... découvrir. C'est ce qui ressort de la lettre d'Alain Juillet du 13 février 2013 aux membres de son obédience, la GL-AMF !

On aurait pu penser que ce soit la découverte préalable des autres qui ait donné l'idée de se réunir dans un cadre plus vaste. Que nenni, c'est l'inverse ! Dans le monde profane (celui qui n'est pas le monde maçonnique), on dirait que c'est un accord d'appareil qui dispose à la place de la base... Et c'est rarement un compliment !

Mais il s'agit là du monde maçonnique. Y aurait-il une vertu particulière qui donne à un accord d'appareil une valeur supérieure à une entente à la base ? Le monde maçonnique serait-il plus "discipliné" que le monde profane ?

Le quinqumvirat qui dirige le projet semble le penser en annonçant l'organisation de ces 5 tenues. Elles seront nationales, une par rite et exclusivement réservés aux membres des futurs "confédérés".

Mais il semble que la GL-AMF, du moins son GM, soit particulièrement motivée par la prise en main des choses... Par exemple cet extrait :

Cette étape permettra dans un cadre défini par la GL-AMF et en liaison avec les autres Grandes Loges, d'organiser une Tenue exceptionnelle dans laquelle elle recevra exclusivement des Frères des quatre autres obédiences. La même opération sera organisée par chacune des 5 Grandes Loges à travers une Tenue conduite dans un rite différent.

Toute la réussite de cette étape de la construction de la confédération semble concentrée sur cette expérimentation. Alors volonté de remettre le projet dans le bon sens ? Simple occasion de se découvrir ? "Ostracisme" ? En tout cas une ferme volonté de rester bien au chaud, "entre soi" :

Cet accord n'est qu'une étape d'un processus complexe et difficile. Il ne s'agit pas d'une autorisation d'inter-visites mais de la possibilité dans un  cadre défini très strictement de commencer à se rencontrer dans le respect des principes de la régularité.

 Tout est dit en haut. Mais que se dira-t-il, en bas ?

On suivra avec intérêt cette expérimentation et ses résultats, au delà des déclarations officielles "auto-congratulationnelles"... Et surtout, on suivra les conséquences qu'elle produira sur les habitudes prises par la vie dans les Orients.

Car c'est là que se trouve et se rencontre la réalité maçonnique...

 

Gérard Contremoulin

__________________________________________________________

Commenter cet article

Christophe 18/02/2013 18:44


Pour mieux nous connaître, réunissons-nous ... sans témoin : ce n'est pas encore le mariage, même pas encore une union libre.


Seulement un picon-bière !


FS n'était pas seul, loin de là,  et quelque part la politique très agressive de la GLNF s'est retournée contre elle. La GLdF a accepté la discussion avec les "5" régulières étrangères et ce
faisant a favorisé l'éclatement de la GLNF et donné sens au spectacle actuel.


Ce spectacle me semble contraire à la marche de l'histoire, c'est un recul, mais il faudrait que nos SS soient plus dynamiques dans ce RPMF et E: elles sont aujourd'hui la meilleure chance d'une
FM universaliste, car dégagée des disputes des "réguliers" qui fragmentent sans fin.

Jonathan JOSSE 18/02/2013 17:09


Pauvre Stifanni ! On ne parle plus de lui, il appartient désormais aux annales de l'oubli maçonnique et pourtant ses actes passés continus sans lui de perturber la vie maçonnique française.


Cependant étant que franc-maçon, donc en principe prompte au rationalisme, et bien que davantage proche du GODF, que des futures obédiences confédérées, je me dois pourtant de souligner que l'ont
peut s'opposer sans tout critiquer seulement pour le plaisir de critiquer. Les tenues communes qui vont être organisés me semble un moyen habile et astucieux de favoriser un rapprochement entre
les 5 obédiences. C'est même à mon sens une étape indispensable, si un jour ces frères veulent voir leur projet de confédération aboutir. Et je ne pense pas que la base de ces obédiences soient
opposées à ses tenues communes. Elles y adhèrent car les frères de ses obédiences fondent leurs parcours initiatiques sur l'espoir de retrouver un jour la régularité de la GLUA. Ces frères n'ont
pas les mêmes priorités que ceux des obédiences libérales et adogmatiques. Et par leurs amours pour la régularité maçonnique anglophone, ils sont d'ailleurs moins des maçons libres que les
autres.


Quand à Alain Juillet, il est normal que dans sa lettre qu'il paraisse motivé par cette "prise en main des choses" puisse qu'il communique auprès des frères de son obédience sur l'organisation
par la GL-AMF d'une des cinq tenues communes.

françoise de Sugny 18/02/2013 15:22


De toutes les façons, nous les femmes francs maçons ( la moitié de l'humanité)  nous ne suivrons pas les réunions  de cette confédération qui fonctionne à propos des femmes  comme
la plupart des religions .

Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Les pseudonymes ne sont plus acceptés pour les commentaires. (4.11.2018)