Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Les pseudonymes ne sont plus acceptés pour les commentaires. (4.11.2018)

02 Jan

Scientologie : le temps se couvre en 2013 !

Publié par sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Dérives sectaires

Croix Scientologie GIF

 

La lutte contre les dérives sectaires de la Scientologie se renforce avec les développements qu'elle vient de connaître en Belgique !

Après avoir connu en France de grands moments de mobilisation des pouvoirs publics (la MIVILUDES), des associations de luttes contre les dérives sectaires (notamment l'UNADFI), des élus (comme Mme Anne Hidalgo, 1° adjoint au Maire de Paris (PS), ou Mme Brigitte Kuster, maire UMP du XVII° arrondissement), la lutte s'est poursuivie en Belgique avec l'adoption d'une loi contre les dangers sectaires (loi rapportée par le député fédéral PS André Frédéric).

.

media_xll_5429027.jpg

Sur la base de ce dispositif de lutte, le parquet belge attaque la Scientologie en tant "qu'organisation criminelle", la mettant en cause notamment sur une affaire de contrats de travail. Cette incrimination "d'organisation criminelle" risque de peser lourd dans la balance pour une organisation qui déjà fait l'objet d'une condamnation en appel en France pour "escroquerie en bande organisée"... Elle s'est pourvue en cassation, l'affaire est en cours.

Bien entendu, s'il n'existe aucun lien ni institutionnel ni juridique entre les organisations judiciaires de nos deux pays, les différentes organisations "nationales" de la Scientologie reposent, elles, sur les mêmes fondements et poursuivent les mêmes objectifs. C'est tout l'intérêt de la loi belge de 2012, proche de la loi française dite "loi About-Picard" du 12 juin 2001, de permettre une convergence franco-belge dans cette lutte.

Ainsi, ses acteurs en France et en Belgique, qui disposent désormais d'outils juridiques ad équat, seront très attentifs aux différentes phases de ce procès.

A suivre donc...

 

Gérard Contremoulin

______________________________________________________________

Commenter cet article

Vox 14/03/2013 10:49


C'est bizarre, j'ai beaucoup d'amis franc-maçons mais ne retrouve pas en eux cette attitude d'exécuteur qui est manifestée sur ce blog.

Je n'ai rien à faire avec le mouvement mentionné dans cet article mais pourtant certaines attitudes montrent que la justice est très relative et que l'esprit de tolérance laisse plutôt à
désirer.
Par exemple, le fait d'oublier qu'en droit il existe le principe de la présomption d'innocence qui dit que toute personne suspectée d'avoir commis une infraction, ou poursuivie, est considérée
comme innocente des faits qui lui sont reprochés, tant qu'elle n'a pas été déclarée coupable par la juridiction compétente pour la juger.
C'est pourtant un principe que tous ceux qui n'aiment pas la Scientologie s'empressent d'oublier.
Quant à la tolérance, il semble qu'elle brille par son absence parmi certains Frères. Peut-être est-ce simplement dû au fait qu'ils voient dans d'autres mouvements une sorte de concurrence? Après
tout le parlementaire belge auquel vous référez est un frère, comme sont des frères la plupart des membres de ces groupes anti-sectes mentionnés plus haut ainsi que ces magistrats qui s'occupent
de l'affaire.

Je trouve cela assez pitoyable que certains membres d'un mouvement qui se veut progressiste, tout en prétendant oeuvrer pour le bien de l'humanité, manquent à ce point d'intégrité et d'esprit de
tolérance.

Serait-il trop présomptueux de vous rappeler vos propre codes?
http://www.godf.org/index.php/pages/details/slug/chartes-des-valeurs-du-grand-orient-de-france

sous la Voûte étoilée 14/03/2013 11:43



Voilà un bon exemple de la propagande pro Secte qu'emploient depuis bien longtemps leurs défenseurs face aux Francs-Maçons. On notera au passage l'évocation de la Tolérance, valeur maçonnique,
pour mieux dévoiler ensuite la qualité maçnnique de tel ou tel.


Encore une fois, sur ce blog, les différentes manières de pensée ne nous regardent pas et nous y sommes indifférents. Par contre, nous d"énonçons les délits, et parfois les crimes, qui sont
commis du fait de dérives sectaires ! Nous sommes dans un Etat de droit qui garantit la liberté de penser !


Ce qui signifie aussi que, libre de penser, j'ai aussi le droit d'avoir et de développer une pensée en opposition au phénomène sectaire. Mais ce que je déznnce, encore une fois, ce sont les
délits...



Christophe 17/01/2013 12:27


Rien n'est simple!


http://www.dhnet.be/infos/belgique/article/421457/la-scientologie-infiltre-les-milieux-belgo-congolais.html

brabet georgette 03/01/2013 09:31

Mon TCF Je lis tes articles avec beaucoup d'intéret mais quelque chose me dérange; tu cites toujours l'UNADFI et j'en comprends les raisons,toutefois je te rappelle si tu ne le sais pas que cette
assos n'est pas seule, le CCMM existe et en toute fraternité il serait judicieux que tu y fasses référence, j'ose croire que nous partageons les mémes valeurs et a ce titre sois objectif. je t'en
remercie

sous la Voûte étoilée 03/01/2013 10:16



Je te remercie de ton message. Ne serait-il pas effectivement "judicieux" que les différentes associations de lutte contre les dérives sectaires trouvent les voies et les moyens de faire
cause commune ?



Christophe 02/01/2013 14:01


Il a fallu du temps, mais on y arrive.


Le système judiciaire belge est très semblable à celui de France, car il se base sur les codes judiciaires napoléoniens.


Déjà en 1997, la "scientologie" avait été indiquée comme sectaire par une commission parlementaire dans son rapport "secte". Cette organisation avait porté en vain cette classification devant le
tribunal. Des plaintes croisées eurent lieu dès 1997. Ensuite un observatoire des sectes avait été créé en 1999, qui sur base du rapport de la commission parlementaire, observait le comportement
de cette organisation. Re-tribunal, à nouveau débouté en 2001.


En 2006, un premier projet de loi sur "les abus de faiblesse" fut déposé par la ministre Onkelinx (PS). Il ne put arriver à son terme (la Belgique est un pays où le consensus multi-parti est
indispensable ... )


En 2010, le chantier fut réactivé par le député Frederic (PS), probablement après discussion pour arrondir les angles avec les autres partis afin d'arriver à une majorité parlementaire, et il
fait aujourd'hui consensus manifestement. C'est la loi du 26 novembre 2011 sur les abus de faiblesse (qui s'est largement inspiré de l'exemple français.)


Et la scientologie est donc aujourd'hui poursuivie comme "organisation criminelle" par le parquet, qui a réactivé les plaintes de 1997 (!), et surtout actuellement la récente plainte du bureau
bruxellois de l'emploi.


http://www.dhnet.be/infos/faits-divers/article/419513/l-eglise-de-scientologie-poursuivie-en-justice-par-la-belgique.html

Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Les pseudonymes ne sont plus acceptés pour les commentaires. (4.11.2018)