Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/

01 Oct

Dérives sectaires : 1 français sur 4 a déjà été contacté !

Publié par sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Dérives sectaires

Une quart des Français a déjà été contacté par une secte ou l'un de ses membres

30.09.2010 - Selon un sondage IPSOS, un Français sur quatre (15 millions de personnes) a déjà été contacté personnellement par une secte. Réalisé à la demande de la mission interministérielle de lutte contre les dérives sectaires (MIVILUDES), ce sondage révèle aussi qu’un français sur cinq a dans son entourage familial, professionnel ou amical une personne ayant été victime de dérives sectaires.

 
Par ailleurs, 39% de la population estime que les pouvoirs publics «font juste comme il faut» en matière de lutte contre les sectes contre 44% qui pensent qu’«ils n’en font pas assez».

 

Source: Christianisme Aujourd'hui/Agences

  ___________________________________________

 

Vous trouverez à cette adresse le dossier que j'ai réalisé en 2008 pour le conseil de l'Ordre du GODF sur la prévention des dérives sectaires, en liaison avec l'UNADFI.

http://ddata.over-blog.com/4/02/76/23/Sectes/Memo-SECTES---Public.pdf

 

Gérard Contremoulin

 

Commenter cet article

Remo 29/10/2013 16:22


La MIVILUDES voit des sectes partout. Malgré des statistiques souvent délirantes quant à leurs exactitudes, il semble que là, la Miviludes marque un point: en effet, les sectes sont partout. Mais
qui y a-t-il d'étonnant à cela puisque leurs membres proviennent de tous les niveaux de la société?
Pourtant, le problème n'est pas là. C'est un problème de vision. Certains voient les sectes comme un symptome de malaise dans la société. 
D'autres comme une manifestation du droit de la liberté de pensée et de croyance, droit qui, je le rappelle, est reconnu par la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme qui fut signée en
1948 par l'ensemble des pays de l'ONU. http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/IMG/pdf/DUDH.pdf

sous la Voûte étoilée 29/10/2013 17:48



La lutte contre les "dérives" sectaires n'est pas la lutte contre la liberté de conscience !!! Il vous faut arrêter de dire cela car c'est faux !


Chacun peut bien croire en ce qu'il veut et adorer qui il veut sur son balcon, la nuit... Ce n'est pas le problème !


Par contre, la lutte contre les "dérives" sectaires est clairement une action qui s'intéresse aux actes délictueux commis, éventuellement, par les organismes à caractère sectaire. C'est le
rôle de vigilance de la MIVILUDES comme des associations telle que l'UNADFI...


Ce sont ces actes qui constituent la base des procès dont celui qui vient d'âtre perdu en dernière instance pas la Scientologie qui a été condamnée le 16 octobre 2013 pour "escroquerie en bande
organisée" !


15 ans de procédure : c'est un beau combat !



Raymond 31/01/2011 22:12


Un français sur quatre aurait déjà été contacté par une secte. (15 millions de personnes). Cela montre bien que les sectes ce n'est pas un problème. quelques affairs pénales sur 15 millions de
contacts. On se fout de qui? Si on regarde les choses de cette façon, il y en a plus de problèmes dans n'importe quel autre domaine de la vie.


Valerie 22/10/2010 17:06


Les sectes sont dangereuses : il faut donc les détruire...
En quoi sont-elles dangereuses? Pensez-y: «Une société qui tire le quart de ses revenus économiques de la maladie poursuivra, diffamera et, finalement, mettra hors d'état de nuire quiconque
voudrait apprendre à ses concitoyens à vivre en bonne santé.» (Gunther Schwab)
Et pour plus d'information voyez le lien http://www.onnouscachetout.com/themes/societe/sectes.php


Vincent 18/10/2010 16:13


La MIVILUDES et l'art de couper les cheveux en quatre: Pouvez vous vraiment différencier objectivement "Sectes" de mouvements religieux? Il y a un article intéressant publié par l'AFIS (Association
française pour l'information scientifique) qui développe le sujet d'un point de vue enrichissant: http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1027

La réponse la plus évidente est que l’honorable label de « religion » est octroyé à l’un ou l’autre groupe par le pouvoir politique. Ceux qui n’ont pas eu droit à cette appellation contrôlée sont
étiquetés « hérésies » ou « sectes », selon les époques.
C’est le pouvoir politique qui décide du sort des uns et des autres et légifère en ce sens. La liste de sectes « nuisibles » et les subsides publics aux grandes religions (plus ou moins officiels
selon les pays) sont à comprendre dans cette logique.


sous la Voûte étoilée 19/10/2010 23:07



Dans le droit français, il n'existe aucune définition de la "religion". Parallèlement, il n'en existe aucune de la "secte". Par contre, et c'est tout l'apport des différents rapports
parlementaires, les sectes ne sont pas considérées par rapport aux contenus de leurs doctrines mais par rapport aux violations des lois que les actes commis en leurs noms ou par leurs dirigeants.
En ce sens, sectes et religions sont sur un pied d'égalité. C'est tout à fait cohérent avec notre tradition juridique et laïque qui reconnaît la liberté de conscience dans le respect de l'ordre
public.


Les travaux parlementaires qui ont abouti à la loi "About-Picard" de juin 2001, ont largement développé les analyses de certains actes délictuels en mettant en évidence l'utilisation de "l'abus
de faiblesse" et de la "mise en état de sujétion".


La MIVILUDES fait un travail tout à fait essentiel d'analyses mais aussi de formation des agents publics, magistrats, policiers, personnels de santé, etc. C'est d'ailleurs cette action qui est
vilipendé par les défenseurs des sectes qui s'expriment sur quelques sites et blogs assez bien répertoriés.



Bel Air 02/10/2010 21:14


j'aime bien la règle 6:6 - La Franc-Maçonnerie impose à tous ses membres le respect des opinions et croyances de quiconque. Elle leur interdit en son sein toute discussion ou controverse politique
ou religieuse. Elle est ainsi un centre permanent d'union fraternelle où règnent une compréhension tolérante et une fructueuse harmonie entre des hommes qui, sans elle, seraient restés étrangers
les uns aux autres.Mais,à vous en lire, elle ne semble pas vous inspirer.


sous la Voûte étoilée 03/10/2010 08:42



Bel Air,


Je respecte votre point de vue et votre engagement.


Ce ne sont pas les miens.


Pour que chacun comprenne, vous devriez préciser que vous faites référence à une règle qui ne concerne pas le Grand Orient de France mais qui a cours dans une autre obédience, en l'occurrence la
GLNF (la "Règle en douze points").


L'identité du GODF se compose de deux axes fondamentaux : le cheminement initiatique intime et l'engagement citoyen. Elle n'interdit aucune discussion. Elle recommande de
jeter un regard initiatique sur tout sujet. L'article Premier de sa constitution stipule :


"La Franc-Maçonnerie,
institution essentiellement philanthropique, philosophique et progressive, a pour objet la
recherche de la vérité, l'étude de la morale et la pratique de la solidarité ; elle travaille à l'amélioration matérielle et morale, au perfectionnement intellectuel
et social de l'Humanité."


Lire la Constitution : http://ddata.over-blog.com/4/02/76/23/Textes-du-GODF/Constitution-du-GODF.pdf


 



Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/