Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Les pseudonymes ne sont plus acceptés pour les commentaires. (4.11.2018)

12 Nov

Dress-code : tenue correcte exigée... en Loge aussi.

Publié par sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Réflexions - Conférences - TBO

Temple-Franc-macon081.jpg

 

La tenue vestimentaire des francs-maçons est une question dont les réponses sont assez sensiblement différentes d'une obédience à l'autre, d'une loge à l'autre, du moins dans la prescription.  

Une réunion maçonnique se nomme une "Tenue" ! C'est déjà un indice...

En participant à une Tenue Blanche Ouverte (TBO : qui peut accueillir des profanes), ceux-ci auront l'occasion de le constater. Du  strict smoking à la tenue "libre", il y a une grande variété de configurations vestimentaires plus ou moins sobre, un dédale de conbinaisons qui peuvent étonner et qui parfois peuvent donner raison aux obédiences qui ont adopté une tenue uniforme en signe d'égalité.

Les plus caractéristiques sont nos Soeurs qui portent une longue robe : à la GLFF (Grande Loge Féminine de France) elle est noire et à la GLF-MM (Grande Loge Féminine de Memphis-Misraïm), blanche.  

telechargement-copie-1.jpg

 

En TBO, il est d'usage devant des profanes de retirer le tablier et les gants. Toutefois, les membres présents des exécutifs (Conseil de l'Ordre ou conseils fédéraux ou Conseil National) eux, les conservent. 

La photo ci-dessous n'est pas une TBO mais une cérémonie de la plus haute importance dans l'histoire de la GLFF et du GODF. Elle a été largement publiée. Elle montre, en habit de maçonne, une délégation du conseil fédéral de cette obédience ainsi que des conseillers de l'ordre du GODF (au premier plan) dans le temple La Fayette, rue Cadet.

 

IRPP-2012093  

Une délégation du Conseil Fédéral de la GLFF lors de la remise de la patente du Rite Français à Liberté Morté (Grande-Maîtresse de la GLFF) par Fred Zeller (Grand-Maître du GODF) le 16 février 1973.

 

Les Frères de la GLNF portent obligatoirement le costume noir, chemise blanche, cravatte ou noeud papillon noir. 

2013-11-11 02h54 07

Réunion maçonnique "provinciale" de "Dauphiné-Savoie" à la Grande Loge Nationale Française.

 

D'autres ont des usages moins codifiés, moins austères, comme au Droit Humain, où il n'existe pas de tenue uniforme comme au Grand Orient de France, à la Grande Loge Mixte Universelle ou à la Grande Loge Mixte de France. Certains ateliers peuvent être très stricts, d'autres moins... Néanmoins, la "tenue correcte" est de règle.

Alors, pour celles et ceux qui hésiteraient (encore), peut-être qu'une question peut résumer ce débat récurrent lorsqu'il n'y a pas de prescription précise : 

Les vêtements que je porte pour me rendre en Loge sont-ils à la hauteur du respect que je dois aux autres membres ?  

 

Et enfin, reste une dernière question à propos de laquelle on peut entendre beaucoup de réponses, toutes plus "documentées" les unes que les autres... Le tablier se porte-t-il dessus ou dessous la veste ? Roger Dachez en a fait une étude, iconographie à l'appui. Je vous y renvoie.  

 

Gérard Contremoulin

_____________________________________________________  

Commenter cet article

jfvc 12/11/2017 10:00

Franchement je préfère participer à des tenues attractives ou les débats m'enrichissent ou me remettent en question avec des SS et FF vêtus selon leur bon vouloir, plutôt que d'autres "chiantes" en smoking (comme au Lion's") ou avec des grandes toges noires....à l'exception des dignitaires.Mais bon, c'est mon choix.

Sous la Voûte étoilée 24/11/2017 07:39

L'une n'exclut pas l'autre... Et on peut aussi considérer qu'une "Tenue" est aussi une tenue. Question de respect les uns des autres.

LC 13/11/2013 16:00


Mon TCF Gérard,


S'il est vrai que la photo de la remise de la  patente du rite français par le GODF à la GLFF a été souvent publiée, ce n'est que récemment qu'une erreur de date a été
introduite, puis reprise, ici et là, et sur ce blog même.


C'est pourquoi, je me permets de rappeler que la remise de patente a eu lieu le 16 février 1973 et non en septembre 1972; et c'est moins d'un mois plus tard, le 10 mars 1973 exactement,
qu'était installée la première loge au rite français de la GLFF, "UNITE", dont  la Grande Oratrice de la GLFF, Jeannine Pialoux, devenait la VM fondatrice.


 Détail, peut être, mais tu conviendras que la précision historique n'est pas superflue en matière d'évènement maçonniques....


Quant à ton plaidoyer pour une "tenue"qui se respecte , rien à redire ni à ajouter. Je partage tout à fait ton avis.

sous la Voûte étoilée 13/11/2013 16:38



Je m'en remets à ton expertise de l'histoire du Rite Français à la GLFF.



Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Les pseudonymes ne sont plus acceptés pour les commentaires. (4.11.2018)